Alors qu’on se serait attendu à la restauration de l’imposant édifice de l’Organisation tunisienne de l’éducation et de la famille Otef  à l’avenue de la Liberté à Tunis, on assiste à sa transformation, probable, en un complexe immobilier et administratif !

Par quel moyen a-t-on pu arriver à un tel sort pour ce siège qui avait, longtemps, servi de lycée ayant permis à de nombreux élèves d’être repêchés et qui ont réussi à décrocher des postes de travail.

L’espace, dont disposait l’Otef, revêtait une position stratégique et aurait pu être d’un apport incontestable à la récupération de plus de jeunes déscolarisés. Il est vrai que les travaux de réfection sont très élevés, mais il y avait, quand même, la possibilité d’éviter de brader ce lieu.

A.C

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Un commentaire

  1. Ameur Jeridi

    27/04/2020 à 23:09

    Le lot où se situe le siège de l’OTEF et un ex-lycée privé est un bien immobilier en co-propriété. Le co-propriétaire (y compris des vestiges du lycée en question) a décidé de construire un immeuble, ce qui nécessita la destruction de l’ex-lycée.

    Ameur Jeridi, secrétaire-général de l’OTEF.

    Répondre

Laisser un commentaire