Les « Sang et Or » ont repris le chemin des entraînements depuis le début de la semaine. L’équipe sera en stage dès lundi prochain. Quatre matches amicaux meubleront la préparation d’intersaison et le premier test aura lieu le 1er juillet.

Après avoir bénéficié de deux semaines de repos, les « Sang et Or » ont entamé, lundi, la préparation d’intersaison. Avant le début de la première séance d’entraînement, les joueurs et les membres du staff technique ont effectué les tests de dépistage du Covid-19. Une fois tout le monde rassuré, la première séance d’entraînement pouvait débuter. Exception faite des internationaux, les autres joueurs étaient présents à la reprise .

Le groupe sera au grand complet à partir d’aujourd’hui, puisque les trois internationaux, Yassine Khénissi, Moez Ben Chérifia et Mohamed Ali Ben Romdhane, ont repris les entraînements après avoir observé un repos de trois jours, accordé par le staff technique.

Rassemblement à l’hôtel du Parc

Tout au long de cette semaine, seul le volet physique sera abordé. Les joueurs auront donc tout le temps pour soigner leur condition physique avant d’attaquer le volet technique et tactique à partir de lundi prochain où l’équipe entrera en stage à l’hôtel du Parc. La durée du stage n’a pas été encore annoncée. Mouine Chaâbani préfère évaluer, d’abord, les dispositions physiques de ses joueurs. Par ailleurs, des tests physiques ont été effectués hier pour pouvoir établir un travail spécifique de remise en forme pour chaque joueur selon son poids et en prenant en considération le repos actif ou pas durant le confinement.

Volet tactique et technique, le staff technique a programmé quatre matches amicaux qui meubleront la préparation d’intersaison. Les « Sang et Or » disputeront leur premier match amical la semaine prochaine, précisément le mercredi 1er juillet, contre l’équipe divisionnaire de l’Avenir Sportif de La Soukra. Pour les autres trois tests, on n’a pas encore trouvé de sparring-partners.

Hamza Agrebi, c’est de l’intox 

Des rumeurs ont circulé ces derniers jours selon lesquelles l’arrière droit clubiste, Hamza Agrebi, serait sur les tablettes des dirigeants « sang et or ». Renseignement pris, il s’est avéré que c’est de l’intox. Par contre, le départ de Sameh Derbali est plus qu’imminent. Quant à Iheb Mbarki, il a sous la main une offre émanant d’un club du Golfe. Le joueur préfère étudier cette offre, ce qui explique pourquoi il ne se hâte pas de renouveler son bail avec l’EST. L’hésitation d’Iheb Mbarki ne semble pas inquiéter Mouine Chaâbani qui préfère se concentrer sur le reste du parcours de l’équipe en championnat et en Coupe de Tunisie, outre le titre de la Supercoupe de Tunisie à disputer contre le CSS. Comme le mercato est décalé au mois d’octobre, la direction du club et le staff technique sont persuadés qu’il est encore trop tôt pour parler officiellement de départs et d’arrivées afin de ne pas déstabiliser les joueurs et les amener à rester concentrés sur leur sujet. Car même si le titre de champion de Tunisie est presque dans la poche, on ne peut en dire autant de la Coupe de Tunisie. L’EST s’est qualifiée aux quarts de finale à disputer en déplacement chez Kalaa Sport. C’est un club divisionnaire, certes, mais en Coupe de Tunisie, on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. Pour ce qui est de la Supercoupe deTunisie, le CSS est un adversaire qui force le respect.

Bref, on préfère se concentrer sur la préparation d’intersaison et le reste des matches à disputer pour la saison en cours, sans faire de vagues qui pourraient déséquilibrer l’équipe. Le mercato, c’est encore trop tôt pour en parler… officiellement en tout cas. La discrétion a été toujours de mise du côté du Parc B quand il s’agit de négocier avec les joueurs et leurs managers et gare à ceux qui ne respectent pas cette règle, histoire de faire monter les enchères.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire