Plusieurs jeunes du cru ont été lancés par Jalel Kadri lors d’une récente revue d’effectif face à l’AS Soliman.


La préparation s’intensifie pour un ST qui est passé à la seconde phase de son agenda. Ainsi, les Bardolais ont récemment abordé la phase des matches amicaux. En ce sens, le ST a récemment croisé le fer avec l’AS Soliman. La rencontre s’est achevée sur une parité (1-1). Volet enseignements de ce test, l’entraîneur stadiste a apporté plusieurs variantes à son équipe. Il a testé 22 joueurs, dont 6 jeunes du cru : «L’objectif est d’évaluer le degré de préparation des joueurs. Mes joueurs se sont montré résistants et endurants. Concernant les jeunes pousses, ils ont besoin de trois ou quatre matchs pour gagner en automatismes et en repères. La  plupart sont promis à un bel avenir pour peu qu’ils gardent la tête froide et cette flamme du compétiteur qui permet d’atteindre le niveau recherché», nous a confié le technicien stadiste, Jalel Kadri.

Cap sur Hammam-Bourguiba

Chapitre profil du ST, en première période, le staff technique a eu recours à une ossature composée de jeunes et de joueurs manquant de jus. Le but du ST a été signé par Youssef Trabelsi. La riposte de l’AS Soliman est intervenu par l’intermédiaire de Mohamed Attia. En seconde période, Jalel Kadri a lancé quelques tauliers de l’équipe. Ces derniers n’ont  pourtant pas fait la différence. Et pour cause, il manquait au ST pas moins de six cadres que sont Houssem Bnina, Mohamed Salah Mhadhebi, Layouni, Ali Maâtoug, Haykel Chikhaoui et Rayen Khémis.

CA, CSHL et CSS au menu

Après le test face à l’ASS, le ST va mettre le cap sur Hammam-Bourguiba pour effectuer un stage de dix jours. Ce rassemblement sera ponctué par deux matches amicaux contre le CA le 29 juin et face aux Verts du CSHL le 4 juillet. Puis, de retour à Tunis, l’équipe affrontera le CSS le 11 juillet.  La préparation va ensuite battre son plein avec un ultime stage de préparation programmé à Sousse. Sur place, les poulains de Jalel Kadri disputeront deux autres matches amicaux. L’un face au CS Chebba le 15 juillet à Sousse,  et l’autre, contre l’USM, le 18 juillet à Monastir.

Cheikh Nahali, une icône s’est éteinte

L’ancien joueur et entraîneur du ST, Cheikh Ammar Nahali s’est éteint à l’âge de 91 ans. Au cours de sa carrière, le défunt a remporté plusieurs titres en tant que joueur et entraîneur. Son épopée a débuté en 1956 avec une Coupe de Tunisie brandie haut et fort à l’issue d’une finale disputée face au CA (3-1). Tel Kenny Daglish, le regretté était joueur-entraîneur durant cette apothéose. Par la suite, il a remporté deux coupes, deux titres de championnat et un doublé en 1963. Cette légende du football tunisien a aussi entraîné le CSS (1973-1974 ) et le COT (1974-1975) avant de mettre le cap sur l’Arabie saoudite, précisément du côté de Nadi Al Riadh. Nos sincères condoléances à sa famille. Paix à son âme.

Charger plus d'articles
Charger plus par Salah KADRI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire