«Huawei était présent et a aidé le gouvernement tunisien dans ce sens, que ce soit dans le domaine de la santé, de l’enseignement supérieur ou du transport».

L’importance des nouvelles technologies dans la lutte contre le coronavirus en Tunisie était au cœur de la rencontre visuelle qui s’est déroulée jeudi 18 juin, par la technologie de téléconférence, entre M. Mohamed Fadhel Kraïem, ministre des Technologies de la communication et de la transformation digitale et M. Wang Tao, Directeur exécutif global, président de l’Investment Review Board et Président de l’ICT Strategy & Marketing chez Huawei.

D’autres responsables de Huawei étaient présents : M. Jibin Cao, président de Huawei pour la région Afrique du Nord, M. Benjamin Hou, vice-président régional pour les opérateurs téléphoniques, M. Philippe Wang, vice-président exécutif Afrique du Nord, M. Adnane Ben Halima, vice-président en charge des relations publiques pour la région Méditerranée au bureau régional de l’Afrique du Nord et M. Spark Zhang, directeur général de Huawei Tunisie.

Lutter contre le Covid-19 à travers les TIC

Le ministre des Technologies de la communication et de la tansformation digitale a remercié le géant Huawei pour ses efforts fournis en matière de technologie pour soutenir la Tunisie lors de la crise sanitaire : « Personne ne peut nier l’importance des nouvelles technologies pour lutter contre le Covid-19. En raison de l’épidémie de coronavirus, le travail à distance est devenu le choix le plus populaire pour des milliers d’entreprises en Tunisie. En plus des réunions à distance et de la collaboration documentaire, la logistique, la construction technique et les industries manufacturières imposent également une forte demande de travail sans pilote. Huawei était présent et a aidé le gouvernement tunisien dans ce sens, que ce soit dans le domaine de la santé, de l’enseignement supérieur ou du transport», a-t-il ajouté.

M. Fadhel Kraïem a aussi indiqué que, lors de la crise du Covid-19, une augmentation significative a eu lieu, que ce soit en matière de services numériques, de e-commerce, ou autres. Il a ajouté que « le trafic de données mobiles a augmenté de 30%, le trafic Wttx de 40%, d’où l’importance de l’utilisation des nouvelles technologies afin de faciliter la vie des Tunisiens comme l’utilisation du paiement mobile, etc.».

« Des réseaux 5G avec peu de concurrence »

Pour sa part, M. Wang Tao a indiqué : « Huawei a investi, l’année dernière, 15% de son chiffre d’affaires dans la Recherche et le Développement et reste en première ligne concernant les avancées technologiques des réseaux 5G avec peu de concurrence à l’heure actuelle». Et d’ajouter : «Huawei a également mis en place un système de diversification de sa supply chain, cela nous a permis une stabilité et une sécurité de plus, notamment dans cette période difficile de coronavirus» a-t-il affirmé.

Huawei soutient la Tunisie dans sa stratégie digitale 2025. D’un autre côté, M. Wang Tao a exprimé la volonté de Huawei de soutenir le ministère pour faire avancer la stratégie digitale 2025. «Nous mettons notre savoir-faire et notre expertise en tant que leader des nouvelles technologies à la disposition de la Tunisie pour réussir son développement national dans le domaine des TIC».

M. Wang Tao a indiqué que la coopération entre Huawei et la Tunisie en ce qui concerne la stratégie digitale 2025 peut comprendre plusieurs volets parmi lesquels  la planification conjointe de la stratégie et de l’évolution de la 5G, le soutien au développement national des talents en TIC, la création d’un centre d’innovation pour former les jeunes talents, etc. «L’objectif étant de permettre à la Tunisie de devenir une référence numérique internationale et faire des TIC un levier important pour le développement socioéconomique». M. Wang Tao a ajouté : «Adopter une bonne politique est une étape importante et utile pour stimuler la croissance des TIC. Il a indiqué que Huawei soutenait la Tunisie dans sa mise en place d’un écosystème des TIC plus sain, tournant autour du cadre juridique, du soutien fiscal et de la coopération internationale».

En fin de rencontre, M. Spark Zhang a, de son côté, indiqué que Huawei était en train de préparer un projet de centre d’innovation : «Nous sommes en train de planifier et de concrétiser ce projet avec les différentes parties concernées». Le ministre, Fadhel Kraïem, a proposé une nouvelle rencontre très prochainement autour d’une présentation de ce  projet de centre d’innovation, en coordination avec les équipes du ministère.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire