Dans la plupart des foyers, l’ambiance est très studieuse, les élèves se consacrent  à la révision et les parents sont dans leurs petits souliers en leur préparant leurs plats préférés et en essayant de ne pas poser trop de questions sur l’avancement de la révision.

Mme Bouguerra, mère d’un candidat au bac, nous confie dans ce contexte : «Honnêtement, je ne suis pas très optimiste car cette année scolaire a été perturbée par l’arrêt des cours à cause du Covid-19, puis par la reprise de cours accélérés au lycée et de cours particuliers à des prix excessifs. En outre, beaucoup d’élèves lésés ont vu leur capacité de concentration diminuer.

Malgré cela, j’essaie d’être sereine avec mon fils afin de ne pas lui passer mon angoisse. C’est comme si je vivais mon propre parcours scolaire…».

Notons dans ce contexte que toutes les dispositions ont été prises par le commissariat régional à l’éducation afin d’assurer le bon déroulement des examens de fin d’année…

Des cours de rattrapage ont  été organisés dans la plupart des établissements scolaires. Et certains enseignants se sont portés volontaires pour assurer à distance des cours à leurs élèves,  pendant la période de confinement.

Beaucoup de familles ont réservé un budget conséquent aux cours particuliers intensifs afin que leurs enfants révisent convenablement le programme, même s’ils déplorent le fait que certains de ces cours ont lieu trop tôt le matin ou à des heures tardives de la soirée, vu l’agenda trop chargé des enseignants, ce qui est antipédagogique.

D’un autre côté, tout a été préparé minutieusement par le commissariat régional à l’éducation afin de respecter le protocole sanitaire surtout en ce qui concerne la distanciation dans les salles d’examen (12 élèves par salle au lieu de 18), le port de bavettes et l’utilisation du gel hydroalcoolique. Et pour contrecarrer les tentatives de fraude, il est strictement interdit d’accéder au centre d’examen avec le téléphone portable, la tablette, la montre électronique.

6.486 candidats passeront le bac

Pour ce qui est du nombre de candidats à la session principale du bac 2020 (du 8 au 15 juillet), il s’élève à 6.486 (contre 6.427 en 2019). Quant à la session de contrôle, elle se déroulera du 27 au 30 juillet.

S’agissant du concours d’accès aux collèges pilotes qui se déroulera du 27 au 28 juin, 1.957 candidats (contre 2.059, l’année dernière) passeront les examens.

Enfin, pour l’examen du Deeb (diplôme de fin d’études de l’enseignement de base), 1.002 (contre 939 en 2019) candidats s’y présenteront.

Souhaitons bonne chance à tous nos candidats.

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire