La voie ferrée n°13 reliant Gafsa à Sfax en traversant la ville de Menzel Bouzaiene (gouvernorat de Sidi Bouzid) a été rouverte mardi. La réouverture de cette ligne a permis la reprise de l’activité du transport de phosphate par train, en interruption depuis 2012 à cause des mouvements de protestation et des sit-ins qui revendiquent de l’emploi.
Suite à la réouverture de cette voie ferroviaire, des affrontements ont eu lieu, mardi, entre protestataires de Menzel Bouzaiene et forces de l’ordre qui ont procédé à l’évacuation des lieux et au démantèlement des tentes des sittineurs.
Toutefois, les sittineurs ont réinstallé de nouveau leurs tentes, ce qui a contraint les forces de l’ordre à faire usage du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui ont riposté par des jets de pierres.
Le secrétaire général de la fédération des chemins de fer tunisiens Arbi Yaacoubi a annoncé, mardi, la reprise de l’activité de transport de phosphate sur la voie ferrée N13.
Il a souligné, à l’agence TAP, que la fédération s’oppose aux mouvements de protestation anarchiques qui bloquent le transport du phosphate et font subir à la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT) des lourdes pertes financières.
La fédération générale des chemins de fer relevant de l’UGTT avait observé, les 23 et 24 avril, une grève pour revendiquer la réouverture de cette ligne.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire