Six tournois sont programmés pour une cagnotte totale de 50.000 dinars

La reprise de l’activité du tennis se fait doucement avec les entraînements des clubs ayant rouvert leurs portes il y a quelques semaines. Après une longue trêve, le temps est venu pour redémarrer la machine, surtout pour des clubs qui ont des charges importantes et qui ont connu un manque à gagner important relativement à leurs budgets.

Du côté fédéral, c’est à partir de ce mois que les tournois reprennent comme l’a recommandé l’ITF. L’idée de la fédération est de programmer un circuit de tournois nationaux dotés de 50.000 dinars, ce qui représente une moyenne mais significatif pécule   pour les clubs participants. C’est une variété de tournois et d’épreuves entre championnat de Tunisie et d’autres tournois pour jeunes joueurs. Les meilleurs joueurs et  clubs (à travers le classement) auront accès à ces tournois. Le coup d’envoi de cette série de tournois aura lieu le 13 juillet avec celui des «petites raquettes» du 13 au 22 juillet à Tunis. Par la suite, il y aura, successivement, l’Open des jeunes de 12 ans à El Menzah (du 16 au 22 juillet), le «Kids Cup» à Hammamet du 23 au 28 juillet, le «Young Cup» à Monastir du 9 au 19 août pour conclure avec le championnat de Tunisie à Monastir du 20 au 29 août. Ce ne sont pas des tournois professionnels, mais des tournois spécialement pour les jeunes joueuses et joueurs du circuit national. Pour les clubs, c’est un moyen de meubler l’été et de réussir la reprise de la compétition du tennis. On rappelle que les précautions d’hygiène et les barrières adoptées contre le Covid-19 seront appliquées à la lettre. Les tournois nationaux mobilisent un grand nombre de présents.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire