Le secrétaire général de la fédération générale de l’enseignement secondaire Lassad Yacoubi a indiqué que le maintien de la date de la rentrée scolaire, 15 septembre, est la plus convenable pour les différentes parties.

Il a souligné dimanche dans une déclaration à la TAP que le 1er septembre, date fixée par le ministère de l’éducation pour la rentrée scolaire 2020/2021 est une date inadéquate notamment que les examens prennent fin la première semaine du mois d’aout.

« Des enseignants poursuivront la correction des épreuves du baccalauréat, la session de contrôle, et il ne reste ainsi que 3 semaines pour se reposer », a-t-il expliqué.

La rentrée scolaire nécessite des préparatifs dont les mutations des enseignants, état de lieux des postes vacants à combler et autres négociations à mener avec le ministère de l’éducation, a encore ajouté Yaacoubi.

Des solutions sont possibles avec le maintien de la date du 15 septembre, notamment l’examen du calendrier des vacances scolaires, a-t-il notamment dit.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Almowaqqao

    05/07/2020 à 13:19

    Monsieur Yaoqouby, si vous n’avez aucune gêne, faites ce qu’il vous plaît.

    Répondre

Laisser un commentaire