Les soldes d’été seront lancés le 7 août 2020 et ceux d’hiver démarreront le 1er février 2021, a fait savoir le président de la Chambre nationale de commerçants de prêt à porter (relevant de l’UTICA), Mohsen Ben Sassi.

Le responsable a précisé, dans une déclaration à l’agence TAP, qu’une réunion sera organisée, ce jeudi, afin de sensibiliser les commerçants de prêt à porter, de cuir et de chaussures de l’impératif de consolider les efforts afin de réussir ce rendez-vous.

Il a noté, dans ce cadre, que les professionnels de ces activités souffrent de grandes difficultés, surtout qu’ils se sont retrouvés dans l’obligation de fermer leurs magasins, tout au long de la période de confinement, ce qui a eu des répercussions négatives sur leurs chiffres d’affaires, lesquels ont régressé de 30 à 35%.

Évoquant les mesures prises par le gouvernement pour appuyer les professionnels durant le confinement, Ben Sassi a estimé que ces actions restent insuffisantes et ne peuvent pas les aider à surmonter leurs difficultés financières.

Il a affirmé, dans ce contexte, qu’une minorité d’employés ont bénéficié de la prime de 200 dinars, alors que les propriétaires de boutiques ont été contraints de payer les salaires, les taxes, les loyers, les factures d’électricité et de gaz…

D’après lui, beaucoup de commerçants comptent sur ce rendez-vous (soldes d’été) pour liquider leurs stocks à des prix acceptables.

Il a fait savoir, aussi, que la corporation a proposé d’amender la loi n°40 pour l’année 1998, relative à la concurrence et les prix, dans le sens d’une réduction de la période des soldes de 6 à 4 semaines uniquement, mais cette proposition et d’autres n’ont pas été prises en considération.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire