Le ministre de l’éducation, Mohamed Hamdi a déclaré, mercredi à la TAP, en marge du démarrage des épreuves de la session principale du baccalauréat au lycée Kalaat Landalous à l’Ariana sur fond de situation exceptionnelle en raison de la pandémie du coronavirus, que son département a veillé à appliquer toutes les mesures préventives et organisationnelles auxquelles on recourt en pareilles circonstances.

Le ministère, a-t-il dit, a pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir les meilleures conditions de réussite à l’élève pour qu’il décroche son diplôme sur la base du mérite malgré les circonstances difficiles que traverse le pays en raison de la pandémie du Coronavirus.

Il a, à cette occasion, passé en revue les différentes mesures adoptées par le ministère pour garantir la sécurité des candidats à l’examen du baccalauréat au niveau organisationnel, psychologique et pédagogique, tout en veillant à garantir des conditions de sécurité optimale pour le cadre éducatif et les surveillants dans les divers centres d’examen et de correction. Il a rappelé l’existence de cas exceptionnels de candidats au bac dans les prisons et les hôpitaux qui sont traités de manière humaine et conformément aux procédures adoptées en de telles situations. Il a, cependant, affirmé que les éventuels cas de fraude seront traités avec rigueur et fermeté pour préserver la valeur et la crédibilité du baccalauréat.

À noter que plus de 133 mille candidats des secteurs public et privé, passent à partir d’aujourd’hui, les épreuves de la session principale du bac qui se poursuivra jusqu’au 15 juillet 2020. Les résultats de cette session seront annoncés le 25 juillet en cours.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire