A Kairouan, 6.486 candidats dont 5.329 des lycées publics, 941 des lycées privés, outre 218 candidats libres, ont pris le chemin des 31 centres d’examens, sous un ciel bleu et une brise légère.

Un protocole sanitaire strict approuvé par le ministère de l’Education, dans le cadre des mesures prises pour lutter contre le coronavirus, a été appliqué dans tous les centres avec notamment le port du masque, l’utilisation du gel désinfectant et la distanciation sociale avec une douzaine d’élèves par salle de classe. Cela sans oublier la mesure de la température.

En outre, un candidat incarcéré a pu passer l’épreuve de la première journée dans de bonnes conditions. Et une candidate, revenue d’un pays du Golfe, où elle était inscrite dans un lycée tunisien, a été autorisée à passer les épreuves du bac dans un centre de confinement obligatoire à Monastir.

Et malgré les nombreux avertissements relatifs à l’interdiction d’accéder aux centres d’examens avec le téléphone portable et autres matériels électroniques, cinq candidats, dont quatre à Bouhajla et un à Kairouan-ville, ont été surpris en train de frauder à l’aide de kits de téléphone portable. Il va sans dire qu’ils ont été empêchés de terminer leur épreuve de philo et une enquête administrative a été ouverte et des mesures disciplinaires seront prises pour ces fraude électronique.

Par ailleurs, une candidate a perdu tous ses documents (convocation et carte d’identité) au centre-ville de Kairouan, et ce, en rentrant chez elle après avoir passé l’épreuve de philo.

Un détour au lycée de Rakkada où ce fut l’heure de vérité pour 167 candidats. A leur sortie, entre 11h00 et midi, les élèves, satisfaits dans l’ensemble, ont jugé les épreuves abordables et à la portée de ceux qui ont révisé les différents chapitres. Tous se sentent dépositaires des ambitions de leurs parents.

Mériem, de la section Lettres, trouve que l’épreuve de philo est classique; elle  porte sur tout le programme et exige de la concentration, de l’intelligence et de la réflexion: «Espérons que les prochains jours se dérouleront sans grande difficulté».

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire