Mehdi Gharbi sera tête de liste dans un groupe qui comprend des ex-dirigeants connus.

Les événements se succèdent ces dernières heures au giron clubiste en vue des élections qui auront lieu le 19 juillet. Candidatures, nombre et authenticité des cartes d’abonnement, mercato de sortie surtout, les sujets ne manquent pas. Chaque heure apporte avec elle nombre d’informations, de spéculations,  ça bouge dans tous les sens dans les coulisses chaudes du CA, et le but est de trouver une issue à la morbide situation d’un club tiraillé par ses divisions et ses problèmes financiers.

Mehdi Gharbi conduit une liste

Si l’objectif de beaucoup de Clubistes est de voir une seule liste  consensuelle qui regroupe la plupart des personnalités et des dirigeants du club, jusqu’à maintenant, on se dirige vers des élections normales où deux listes devraient entrer en course. Une des deux listes dont on parle regroupe des personnalités de qualité et qui ont, dans la plupart des cas, un long vécu au CA. C’est la liste qui émerge du groupe qu’on a surnommé au début le groupe «Youssef Chahed» et dans lequel on a pu voir des ex-présidents et dirigeants passer à l’action pour sauver leur club.

Si Chahed s’est un peu éclipsé, les autres sont encore présents. Le noyau dur de cette équipe qui se connaît parfaitement est formé d’ex-dirigeants, à l’image de Maher Senoussi, Mehdi Gharbi, Kamel Idir, Khélil Chaibi, Marouène Hammoudia, sans oublier Hammouda Ben Ammar et Saïd Néji. On parle également d’un probable soutien financier apporté par Férid Abbès, qui reste de loin et potentiellement le premier bailleur de fonds sérieux (si ça se confirme) de cette liste. Un seul point reste en suspens, celui de la tête de liste ou du candidat à la présidence. Des noms comme Ben Ammar et Néji vont constituer des parrains et ne sont plus intéressés par ce poste. La concurrence s’est limitée à trois noms : Mehdi Gharbi, Kamel Idir et Fadhel Abdelkafi. A chacun un profil et des qualités. D’après nos sources, le nom ne constitue pas un sujet de divergence ou de tension dans ce groupe car la liste avance un projet de restructuration du comité directeur avec un comité exécutif et un comité de soutien et de surveillance, sans oublier les commissions dotées d’une bonne marge de manœuvre. Il n’y aura pas, a priori, selon ce groupe, un président aux pouvoirs illimités. Si le nom de Fadhel Abdelkafi, ancien ministre, a été le plus avancé, les dernières heures ont plaidé pour Mehdi Gharbi pour conduire la liste. Ex-président de la section natation qu’il a marqué de son empreinte, Mehdi Gharbi a occupé le poste de vice-président du club et de directeur exécutif lors de plusieurs périodes lors des dernières années. Il a exercé avec divers présidents, de Kamel Idir à Slim Riahi. La liste qui va être présentée pour entrer en course comprend des noms ayant des profils complémentaires : de l’administratif au financier en passant par le sportif et le juridique.

Vérification des adhérents

Passons à la campagne de l’acquisition des cartes d’adhérent pour le vote. Un sujet qui fait polémique pour des soupçons sur des noms qui, semble-t-il, n’ont aucun rapport avec le CA. Du côté du comité électoral relevant de la FTF et chargé de tenir les élections, on va procéder à deux réunions avec des ex-dirigeants clubistes, ainsi que Hichem Dhib et Youssef Almi, ex-dirigeants clubistes et actuellement membres respectifs des bureaux de la FTF et de la Lnfp. Les deux réunions vont avoir lieu demain et lundi afin de communiquer la liste définitive des détenteurs des cartes d’adhérent et votants.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire