Des ateliers et résidences de danse artistique et des performances sont assurés par les danseurs du Ballet de l’Opéra de Tunis dans vingt gouvernorats de la Tunisie du 7 juillet au 9 août prochain.

Le Ballet de l’Opéra de Tunis a réussi, malgré son jeune âge, à se frayer un chemin dans le monde de la danse contemporaine en Tunisie comme ailleurs dans le monde. Fort de ses dix-sept danseurs triés sur le volet et de son équipe de chorégraphes et d’administrateurs parmi les meilleurs que compte la Tunisie, le Ballet ne cesse de rayonner en interprétant les œuvres de chorégraphes tunisiens et étrangers de renommée internationale.

Aujourd’hui, par le biais de son nouveau programme «Tournée régionale – Empreintes dansées», le Ballet s’associe au programme «Bassamet» du ministère des Affaires culturelles visant à favoriser l’accès à la culture sur tout le territoire national, promouvoir la création et la diversité culturelle et artistique et  renforcer les capacités des jeunes artistes en herbe.

Des ateliers et résidences de danse artistique et des performances sont assurés par les danseurs du Ballet de l’Opéra de Tunis dans vingt gouvernorats de la Tunisie en partenariat avec les commissariats régionaux à la Culture ainsi que la direction générale de l’action culturelle et la direction des affaires régionales du ministère des Affaires culturelles.

Qu’ils soient programmés dans les Maisons de la culture ou les centres d’art dramatique, ces résidences et ateliers profitent, durant une semaine (dans chaque région) aux jeunes danseurs et danseuses amateurs ou simplement à ceux et celles désirant découvrir ce langage subliminal du corps et de l’esprit, et ce, durant la période du 7 juillet au 9 août prochain.

Le projet «Tournée régionale – Empreintes dansées» vise à renforcer les capacités des danseurs dans les régions, à faire connaître le Ballet de l’Opéra de Tunis et  repérer les talents afin de leur offrir des opportunités et une visibilité accrue dans un futur proche.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire