Des cours de Tai Chi sont donnés, actuellement, à Sousse,  par le maître Badis Zouiten pour intégrer et mieux faire connaître cette discipline chinoise en Tunisie. Qui serait intéressé par une expérience insolite et hors du commun ?


Le Tai Chi Chuan est une discipline corporelle d’origine chinoise qui fait partie des approches corps-esprit. Ce sport d’un autre genre «vise à améliorer la souplesse, à renforcer le système musculo-squelettique et à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle». La page facebook Tai Chi Chuan donne tous les détails sur ce sport d’extrême-Orient. On y met en valeur l’aspect thérapeutique à travers les bienfaits de cette pratique : «Cette discipline contribue à réduire les douleurs lombaires et est particulièrement recommandée aux personnes souffrant de maux de dos. Le Tai Chi Chuan améliore les capacités cardiaques, pulmonaires et aide à faire baisser la tension artérielle. La pratique du Tai Chi Chuan s’avère particulièrement intéressante notamment chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer».

Par le jeu de transfert du poids du corps d’un pied à l’autre, le Tai Chi Chuan améliore en outre le sens de l’équilibre. Enfin, la pratique du Tai Chi Chuan est un excellent exercice pour la mémoire et la concentration; mémoriser les mouvements, les enchaînements, les effectuer, demande un réel effort d’attention.

Qu’est-ce que le Tai Chi ?*

Pour bien saisir ce qu’est le Tai Chi, il faut savoir qu’il forme, avec le Qigong, l’une des 5 branches de la médecine traditionnelle chinoise. Les 4 autres branches sont l’acupuncture, la diététique, la pharmacopée (herbes médicinales) et le massage Tui N’a. Le Tai Chi est une gymnastique énergétique globale et un art martial interne qui consiste à réaliser un ensemble de mouvements continus et circulaires exécutés avec lenteur et précision dans un ordre préétabli. En Tai Chi, il est primordial d’apprendre à ralentir. En effet, c’est l’extrême lenteur d’exécution des mouvements qui permet de déceler les blocages et de sentir le courant énergétique. De plus, la prise de conscience du transfert, lent et précis, du poids du corps d’une jambe à l’autre et le jeu d’alternance des bras et des jambes concrétisent parfaitement la pensée chinoise basée sur l’équilibre dynamique des forces du Yin et du Yang.

L’essence du Tai Chi réside dans la recherche de l’équilibre des deux pôles de l’énergie, le Yin, issu de la terre, et le Yang, issu du ciel.

Des cours privés sont dispensés suite à une prise de rendez-vous pour les zones d’El Menzah 1 et 6, Sidi Bousaïd, Radès et El Mourouj 1. Pour les cours collectifs qui se déroulent le matin dans les hôtels notamment à Sousse, il faut également contacter maître Badis Zouiten au préalable.

*source: page Facebook Tai Chi Chuan

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire