Les développements de la situation politique, sociale et économique du pays ont été au centre des discussions mardi entre le chef du gouvernement et le secrétaire générale de l’Union générale tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Tabboubi, le président de l’Union tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), Samir Majoul, et le président de l’Union tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP), Abdelmajid Ezzar.

Lors de cette rencontre, tenue au siège du gouvernement à la Kasbah, Fakhfakh a mis l’accent sur l’impératif de respecter les institutions, la Constitution et la primauté de la loi dans la gestion des conflits entre les différentes parties.

Le chef du gouvernement a estimé que la situation économique fragilisée par les répercussions de la pandémie du covid-19 et par ses propres crises structurelles, nécessite l’activation en urgence du plan de sauvetage lancé par le gouvernement et une solidarité tous azimuts et une unité à toute épreuve pour réaliser les objectifs fixés, indique la présidence du gouvernement dans un communiqué.

Face aux représentants des partenaires sociaux, Elyes Fakhfakh a mis l’accent sur l’impératif de fournir un climat propice pour entamer la réalisation des échéances sociales et répondre aux attentes urgentes des régions et des catégories sociales, loin des tiraillements politiques et des luttes partisanes.

« La Tunisie ne supporte plus aucune forme de déstabilisation, ni les manœuvres politiques. La situation du moment exige de nous tous de faire prévaloir l’intérêt suprême de la patrie pour pouvoir sauver l’Etat », a déclaré Fakhfakh.

De leur côté, les présidents des organisations nationales ont convenu de la nécessité de se maintenir à distance des tiraillements et des luttes politiques et de hâter la résolution des vrais problèmes et échéances qui importent aux Tunisiens. Ils ont, dans ce sens, relevé que la situation politique, économique et sociale nécessite plus que jamais de recourir au dialogue pour bâtir une vraie unité nationale.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire