Les impayés des clients de la STEG ont atteint au 31 mai 2020, un montant de 2, 157 milliards de dinars dont 1, 020 milliard de dinars (47,3%) auprès des ménages et des petits métiers, 0,43 milliard de dinars (19,9%) auprès des établissements publics et 0,38 milliard de dinars (17,8%) auprès des administrations, a indiqué, vendredi, le ministère de l’Energie, des Mines et de la Transition énergétique.

En réponse à une question adressée par le député Nooamane El Euch, sur la répartition géographique et sectorielle des impayés des clients de la STEG, le ministère a précisé que les impayés des industriels s’élèvent à 91,2 millions de dinars- MD (soit 4,2% du total des impayés), alors que ceux des collectivités locales sont de l’ordre de 141,5 MD (6,6%).

Quant aux impayés, objets de contentieux, ils représentent 89,4 MD (4,1% des impayés).

S’agissant de la répartition par gouvernorats, nous remarquons que la capitale concentre le plus d’impayés (304,6 MD), suivie par Nabeul (166,4 MD), Kasserine (166,2 MD), Bizerte (164,6 MD), Sousse (157,4 MD), Sfax (136,8 MD), l’Ariana (119,3 MD) et le Kef (103,1 MD).
Les gouvernorats ayant les moins d’impayés sont celui de Tataouine avec 14,1 MD et Siliana avec près de 16 MD.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    17/07/2020 à 18:14

    Comment voulez vous que ces pauvres gens puissent payer leurs facture d’électricité, la STEG, n’a qu’à empreinté de l’argent comme le fait le gouvernement pour payer des ministres incompétents.

    Répondre

Laisser un commentaire