La séance plénière de ce mardi consacrée à l’examen de projets de loi a été déplacée de l’enceinte officielle de l’Assemblée des Représentants du Peuple au bâtiment annexe à cause du sit-in des élus du Parti Destourien Libre qui ont occupé la tribune réservée à la présidence du parlement dans la salle des plénières.

La présidente du PDL, Abir Moussi, a déclaré que les élus de son bloc ont reçu vers 9h30 du matin un sms les informant du changement du lieu de la plénière. « Cette plénière n’est pas valable », a-t-elle estimé.

Le député Mabrouk Korchid (indépendant) a essayé de dissuader Moussi de continuer à entraver les travaux de l’ARP et de faire prévaloir le dialogue, sauf que la présidente du PDL a campé sur sa position et appelé les élus à rallier son sit-in qu’elle mène pour « interdire au partisans de la violence et du terrorisme l’accès au parlement ».

Les élus du PDL mènent depuis plus d’une semaine un mouvement de protestation et un sit-in au siège de l’ARP exigeant de prendre les mesures nécessaires pour interdire à ceux qu’ils estiment être les partisans de la violence et du terrorisme l’accès au parlement.

Lundi, les députés du PDL ont interrompu les travaux de la journée parlementaire sur la stratégie de lutte contre la corruption.

Charger plus d'articles
Charger plus par Belhassen Lassoued
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire