On s’enfonce un peu plus dans le bas du classement …

Avant la rencontre de samedi dernier contre l’USBG  au Stade Ahmed-Bsiri, les supporters « jaune et noir» ont longtemps caressé  l’espoir de voir les Cabistes glaner les trois points de la victoire qui les sauveraient provisoirement de la place de relégable. Mais lessivés par les problèmes extra-sportifs, les camarades de Yeken n’ont pu venir à bout d’une équipe sudiste bien décidée à jouer franchement le jeu. Ce score de parité (0- 0) a enfoncé davantage l’équipe locale dans les profondeurs du classement. Lanterne rouge avec la JSK, le CAB se trouve désormais dans une situation vraiment délicate ! Il va falloir redoubler d’efforts pour se sortir du « pétrin» dans lequel  il s’est empêtré. Certes, il reste  encore 9 matches à disputer, mais les adversaires à venir jouent les uns pour une  place d’honneur (qualificative pour une compétition arabe ou africaine) et les autres pour éviter le purgatoire. Inutile de les citer, on risque d’effrayer les âmes sensibles, les fans inconditionnels. C’est dire à quel point la mission de l’équipe nordiste est délicate !

Il faut parer au plus pressé…

Bien sûr, rien n’est impossible, on ne désire pas saper le moral de la large famille cabiste qui œuvre vaillamment pour sauver le CAB. Chaque match a sa vérité, on va dire. Une façon de booster les joueurs. Mais une préparation psychologique sans soutien matériel, dans les conditions que l’on sait,  est-elle la  panacée ?

Les problèmes sont très profonds ! Dans l’état actuel des choses, il faut parer au plus pressé … Seulement tout le monde fait la sourde oreille. Etat, comme particuliers refusent ou posent des conditions pour venir en aide au CAB. Pendant ce temps, le grand Club du Nord qui a ramené la première Coupe continentale à la Tunisie se meurt à petits feux.

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire