Il a été décidé, mardi, lors d’une séance de travail, tenue dans la ville de Redeyef, de lever immédiatement les sit-ins , pour une période de trois mois, aussi bien au niveau des différentes chaines de la production que de la commercialisation du phosphate, et ce, à partir de la date de cet accord.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    04/08/2020 à 18:48

    Les problèmes des mines de phosphate de Gafsa c’est que l’extraction se fait à pertes et seules les derigents se remplissent plein les poches, réduisez de moitié les primes et les salaires et la balance s’équilibre automatiquement.

    Répondre

Laisser un commentaire