Le député de l’Assemblée des représentants du peuple, Yassine Ayari, a indiqué avoir proposé au chef du gouvernement désigné la création d’un ministère des Tunisiens à l’étranger et de secrétariats d’Etat en charge de la sécurité digitale, du e-tourisme et de la diplomatie digitale.

Dans une déclaration aux médias, à l’issue de son entretien avec Hichem Mechichi, mercredi, au Palais Dar Dhiafa, Yassine Ayari (Mouvement Amal), a ajouté avoir suggéré au chef du gouvernement désigné des noms de personnes connues pour leurs compétences.

Selon Ayari, « Le chef du gouvernement désigné s’est montré attentif aux propositions du mouvement », a-t-il déclaré.

« La vision de Mechichi sur le futur gouvernement n’est pas encore claire », a-t-il toutefois estimé.

Ayari a, par ailleurs, considéré que le parlement a perdu sa légitimité et que la solution réside dans l’organisation d’élections anticipées.

Le Mouvement Amal compte un seul député en la personne de Yassine Ayari.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    05/08/2020 à 19:13

    Il a trouvé l’idée tout seul ? C’est vraiment debil l’idée de créer un ministère des tunisiens à l’étranger, on a bien des consuls et des ambassadeurs qui dépendent bien du ministre des affaires étrangères.Bref on attente un peu et essaye de trouver des solutions pour redresser ce pays qui plonge économiquement

    Répondre

Laisser un commentaire