Le chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi, a promis lundi de former un gouvernement « de compétences entièrement indépendantes » dont les membres répondront aux critères d’efficacité, de promptitude et d’intégrité.

Lors d’un point de presse à Dar Dhiafa à Carthage, Mechichi a jugé « impossible » de constituer un gouvernement regroupant toute la classe politique à la lumière du climat de tension qui règne dans le pays.

« L’instabilité politique constatée, ces dernières années en Tunisie et la crise économique, outre les différends entre les protagonistes politiques, requièrent la formation d’un gouvernement d’action économique et sociale, dont le citoyen sera au premier rang de ses priorités « , a-t-il lancé.

D’après Mechichi les groupes parlementaires et les experts ont été unanimes à souligner la gravité de la crise qui secoue actuellement le pays. Il a, à ce propos, cité un taux de croissance négatif de 6.5%, une dette publique de 86% du produit intérieur brut (PIB) et un taux de chômage qui attendrait les 19% à fin 2020.
« Le citoyen commence à perdre la confiance en la capacité de l’élite politique à présenter des solutions urgentes « , a-t-il soutenu.

Dans le même sillage, Mechichi a souligné la poursuite des rencontres et des concertations avec les partis politiques sur les approches et les priorités politiques du gouvernement dans la mesure, a-t-il dit, où la réalisation des objectifs est largement tributaire du soutien des partis et du parlement.

Méchichi a affirmé que son gouvernement s’emploiera à mettre un terme à l’hémorragie des finances publiques à travers la rationalisation des dépenses, à préserver les acquis du secteur public, et des entreprises publiques, à moderniser le système de gouvernance, à promouvoir le climat des investissements, à mettre fin à la dégradation du pouvoir d’achat du citoyen, à travers la mise en œuvre des mécanismes de maîtrise des prix et la prise en charge des catégories vulnérables.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire