Profitant du faux pas du dauphin sfaxien, tenu en échec par le CAB dimanche, l’US Monastir, vainqueur devant le CS Chebba, compte rester sur sa lancée ce soir. En face, le CSHL, très mal en point, ne devrait pas faire le poids.

La fin de la saison s’annonce passionnante aussi bien en haut qu’en bas du tableau. La concurrence est telle qu’il est difficile de dire qui terminera deuxième et qui sera relégué en Ligue 2. Toutefois, des équipes paraissent beaucoup plus solides que d’autres. Ce soir, à titre d’exemple, l’Union Sportive de Monastir a les faveurs des pronostics face une formation hammam-lifoise très mal en point.

Vainqueur en déplacement à CS Chebba, la formation monastirienne a démontré que, cette saison, il faudra compter avec elle jusqu’à la dernière journée et ce n’est pas parce qu’elle a été tenue en échec par le Club Africain, une semaine auparavant, que ses résultats allaient régresser en fin de parcours. En allant chercher la victoire à Chebba, les hommes de Lasaâd Chebbi ont évité que le moindre doute s’installe. La victoire de l’USM à Chebba relance la bataille pour la deuxième place au classement d’autant que le CSS a été tenu en échec à domicile par le CAB, conduit par son nouvel entraîneur Kais Yaâkoubi.

A moins que le CSHL crée la surprise ce soir, l’USM est bien parti pour aligner une deuxième victoire d’affilée et s’approcher davantage de la deuxième place, sachant qu’il n’accuse qu’un petit point de retard par rapport au dauphin sfaxien.

ASS-USBG : le combat des outsiders

L’autre rencontre de la première manche des matches de la 19e journée mettra aux prises tout à l’heure deux outsiders du championnat. L’AS Soliman, qui a rendu la situation  du CSHL encore plus difficile lors de la journée précédente en le tenant en échec, recevra cet après-midi l’US Ben Guerdane.

Classés dans la deuxième moitié du tableau, bien loin de la zone rouge, les Capbonais de Soliman et les Sudistes de Ben Guerdane ne sont concernés ni par le peloton de tête, ni par la lutte pour le maintien. Leur confrontation de cet après-midi s’apparentera plutôt à une bataille de prestige que tout autre chose. Chacun des deux protagonistes évitera de rentrer bredouille à la maison en obtenant au moins un point.

Le CSS en perte de vitesse

En se faisant tenir en échec par le CAB, le dauphin sfaxien a perdu deux points en faveur de son poursuivant direct, l’USM. L’écart entre le CSS et l’USM a été réduit comme nous l’avons fait remarquer ci-dessus à un point. Sauf qu’il n’y a pas que l’USM qui vise la deuxième place. L’ESS s’y intéresse aussi. La formation étoilée arrive de loin, certes, mais elle le fait à pas sûrs grâce aux deux victoires remportées d’affilée. L’ESS a confirmé dimanche sa bonne santé avec sa victoire à domicile au détriment de l’US Tataouine, une semaine après avoir ramené trois points de Kairouan.

Le CA revient de loin

Mené au score jusqu’à la 80e minute, le CA  est revenu de loin en remportant une victoire étriquée sur le score (2-1). Après le but d’égalisation signé Saber Khalifa (81’), Ahmed Khalil a signé le but de la victoire dans le temps additionnel (90’+4). Certes, les Clubistes africains ont gagné. Il n’empêche, ils étaient si mauvais durant 80 minutes de jeu au point que Lasaâd Dridi doit penser sérieusement à revoir sa copie.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Un commentaire

  1. Mah20

    11/08/2020 à 17:21

    Vous êtes très indulgent avec le club africain….j ai rarement vu ce club aussi mal inspiré ,incapable de construire la moindre action,incapable d accélération avec un milieu souvent dépassé ,incapable d assoir le jeu…heureusement que l arbitre a refusé un but tout à fait valide a metlaoui qui ne méritait pas de perdre avec 1autre occasion créée et lamentablement ratée en première mi temps!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire