La région du Kef devra enregistrer des récoltes céréalières records, proches de celles de 2003 où la barre des 4 millions de quintaux avait été dépassée, souligne  Béchir Mraihi, chef de division de vulgarisation agricole, au commissariat régional au développement agricole.
Cette saison a été prometteuse sur tous les plans, se félicite Mraihi. Les préparatifs sont en cours pour assurer la collecte et le transfert de la récolte.
Une séance de travail s’est tenue, vendredi, pour examiner les moyens de protéger les champs de tous les risques, d’aider les agriculteurs à effectuer la récolte dans les meilleures conditions et de mobiliser les 24 centres de collecte répartis sur l’ensemble des délégations du gouvernorat.
L’abondance de la production est attribuée à des facteurs climatiques favorables, tout au long de la saison agricole. Les efforts fournis par les différents intervenants ont, également, contribué à la réussite de la récolte, malgré la pénurie d’engrais chimiques à certains stades de la croissance des plantes.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire