Plus rien ne semble pouvoir arrêter la vague d’émigration de nos handballeurs vers les pays du Golfe .Déjà, nous y comptons aujourd’hui  plus de 80 joueurs tunisiens qui ont succombé aux sirènes enivrantes des pétrodollars, en évoluant dans des clubs qataris, saoudiens, émiratis, koweitiens et bahreïnis .Et ils s’y sentent tellement heureux qu’ils continuent de reporter leur retour définitif au bercail. Il est vrai qu’ils gagnent bien leur vie là -bas. Aucune comparaison avec la misère de chez nous !

Énième contingent 

Dans ce contexte d’euphorie, nous venons d’enregistrer, ces derniers jours, une énième vague d’exode vers l’eldorado du Golfe. Le nouveau contingent est composé des joueurs suivants :

-Achref Saafi, le demi -centre international de l’ESS, passe aux Émirats 

-Elyes Zammel quitte l’Arabie Saoudite pour le club qatari d’Ach -Chebab 

-Slim Hedoui rompt avec l’ESS et opte pour le club qatari d’Al Wakra 

-L’international étoilé Mohamed Ali Frad rejoint le club qatari d’Al Sad 

Mais, ce n’est pas fini, puisque d’autres joueurs tunisiens sont encore en négociations avec des équipes du Golfe, ce qui pourrait allonger la liste de nos expatriés. 

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohsen ZRIBI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire