Une équipe médicale composée de 45 cadres médicaux et paramédicaux de l’institution militaire entameront ce samedi l’installation de l’hôpital de campagne à El Hamma qui a enregistré au cours de ces derniers jours une hausse du nombre de contaminations locales au coronavirus, a souligné le ministre de la défense nationale Imed Hazgui.

 » Sur instructions du chef de l’État, un avion chargé de 15 tonnes d’équipements médicaux sera envoyé à El Hamma pour y installer l’hôpital de campagne qui ouvrira ses portes à partir de lundi prochain « , a ajouté le ministre dans une déclaration à l’agence TAP avant le décollage de l’avion.

Hazgui a précisé que l’équipe médicale et paramédicale, composée de médecins spécialistes, biologistes, urgentistes et infirmiers commenceront à travailler à partir de ce samedi pour appuyer les efforts de leurs collègues à l’hôpital local d’El Hamma.

 » Outre le traitement des malades du coronavirus, l’équipe médicale et paramédicale assurera des consultations gratuites au profit des citoyens dans toutes les spécialités ainsi que des séances de sensibilisation à l’importance de la prévention du coronavirus « , a-t-il indiqué.

Hazgui a fait savoir que parallèlement à l’hôpital de campagne, le laboratoire mobile d’analyses microbiologiques de l’hôpital militaire sera installé à El Hamma et ce, en coordination avec le ministère de la santé afin de renforcer le dépistage et accélérer l’obtention des résultats.

« Le laboratoire mobile effectuera 100 prélèvements par jour », selon le colonel Major, Mustapha Ferjani, directeur général de la santé militaire.

A noter que le directeur régional de la santé par intérim à Gabès Yahia Hamdi a déclaré samedi à l’agence TAP que 85 analyses sur 200 prélèvements effectués le 14 août ont été positives au covid-19.

Le gouvernorat de Gabès compte ainsi 194 cas actifs dont la plupart se trouvent dans la localité d’El Hamma.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire