Critiqué pour ses choix et à cause d’une qualité de jeu qui ne convainc plus, Mouïne Chaâbani cherchera tout à l’heure à rallier à sa cause ceux qui ne le portent pas encore dans leur cœur, en alliant la manière au résultat.

Depuis la reprise de la compétition, l’EST n’a remporté qu’une seule victoire, devant l’AS Soliman, et s’est contentée de faire trois matches nuls, successivement contre l’US Ben Guerdane, le CSS et l’ESS. Ne pas gagner lors des trois dernières sorties du championnat a ravivé la colère d’une large frange de supporters qui, depuis quelque temps déjà, n’a cessé de critiquer la prestation de l’équipe et les choix de Mouïne Chaâbani, y compris lors des rencontres amicales disputées durant la préparation.

Et c’est dans ce contexte pesant pour l’entraîneur de l’équipe que l’Espérance accueillera le Stade Tunisien cet après-midi à partir de 18h00. L’EST est avantagée sur le papier, mais aussi sur le terrain. Il suffit de comparer les effectifs des deux équipes. Les « Sang et Or » ont, donc, de sérieux arguments à faire valoir tout à l’heure sur la pelouse de l’Olympique de Radès pour venir à bout d’une formation stadiste qui enchaîne les mauvais résultats.

Retour de Derbali et Benguit

Exception faite de Hamdou El Houni, encore convalescent et qui devra reprendre les entraînements collectifs la semaine prochaine, le reste du groupe est à la disposition du staff technique. Cet après-midi, Mouïne Chaâbani récupérera Sameh Derbali et Raouf Benguit, suspendus contre l’ESS. Le coach « sang et or » a fait le choix de se passer des services de Tougai, Ben Choug et Ben Hamida qu’il n’a pas convoqués pour le match d’aujourd’hui. Des choix que le staff technique devra assumer.

De toute manière, Mouïne Chaâbani sait que, quels que soient les choix qu’il fera, ses détracteurs ne le lâcheront pas. Il sait aussi que même la victoire ne suffira pas pour calmer la colère d’une grande partie des supporters pour qui l’équipe ne convainc plus. C’est pourquoi le technicien « sang et or » cherchera à allier la manière au résultat, histoire d’apaiser la tension à quatre jours du derby de mercredi prochain contre le CA.

Chaâbani a intérêt à vaincre et convaincre, afin d’entamer la préparation de la confrontation contre le CA, l’esprit tranquille. Il en a besoin, car trop de pression nuit.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Un commentaire

  1. majifd

    22/08/2020 à 12:16

    Walid Nallouti semble vouloir mettre la pression sur Mouine Chaabani qui n a plus rien a prouver. Etant assuré du titre, Mouine doit continuer a utiliser ce qui reste du calendrier pour mettre a l essai les joueurs et les formules dans le but d avoir la meilleiure equipe possible a la rentrée sans etre trop regardant sur les resultats.Ce qui reste du calendrier, au-dela des matches de prestiges; doit etre perçu comme des matches de preparation sans plus

    Répondre

Laisser un commentaire