Le nombre de gouvernorats classés en zone rouge concernant la propagation du Coronavirus en Tunisie, s’est élevé à 21, avec une moyenne de 10 cas de contamination sur 100 mille habitants dans chaque gouvernorat, a annoncé, vendredi, l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes.

L’Observatoire a précisé que cette « liste rouge » comprend les gouvernorats, de Gabès (779 cas), Ben Arous (325 cas), Sousse (245 cas), Tunis (cas), El Kef (208) L’Ariana (144 cas), Kairouan (122), Monastir et Sfax (81 cas) chacun.

La même liste comprend également, avec moins de cas de contamination, les gouvernorats de Médenine, Jendouba, Nabeul, Tataouine, Mahdia, Sidi Bouzid, Kasserine et Kebili, Siliana, Bizerte, la Manouba et Gafsa, qui étaient hors de ladite liste jusqu’à mercredi dernier.

Cette liste comprend la plupart des gouvernorats, à l’exception des trois gouvernorats : Béja (5 cas), Zaghouan (3 cas) et Tozeur (2 cas), par 100 mille habitants A noter que la liste des gouvernorats classés « rouges » comprenait, il y a deux jours, 19 gouvernorats, lorsque le nombre d’hospitalisations ne dépassait pas les 49, avant qu’il ne passe, vendredi, à 66 hospitalisations.

Depuis la découverte du premier cas de « Covid-19 » début mars dernier, la Tunisie a enregistré 84 décès et la guérison de 1681 patients, tandis que le nombre des cas actifs a atteint environ 2629 cas.

Des responsables du comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, avaient indiqué dans des déclarations précédentes à la TAP, que l’augmentation du nombre des cas de contamination, est due à la non application des mesures de prévention, soulignant l’impératif d’appliquer la distanciation physique ainsi que le port des masques.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire