Naïm BOUGUECHA
(décédé en Suisse le 19 août 2020)

Tu as préféré Mars à Neptune.
Je t’ai rencontré dans tes contrées lointain(e)s
et je t’ai pris pour le meilleur des saints,
Tu n’avais pas l’air à la noce, tant ton regard m’a paru si lointain,
J’ai mal vécu cette «balafre» dans l’image du père que je respectais
Tu as préféré Mars à Neptune,
Une tentative superficielle de panser une plaie profonde
Je t’ai pris pour un petit frère, un cousin
Non Monsieur. Vous êtes le fils que je n’ai jamais nourri de mon sein
Vous avez préféré Mars à Neptune,
Comme une draperie lourde tombant sur le dénouement d’un dernier acte,
Une masse rigide aspirée par le crépuscule,
Sans doute elle tombait, elle cédait au besoin invincible de voir et de souffrir.
A moins que le monde ne s’écroulât avec ses lois millénaires,
Je vous salue ô lieux quittés avec tant de tristesse, tant de rêves, de projets et tant de soupirs.

Yamina Dhahbi Layouni, Artiste peintre
Août 2020

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse Nécrologie
Charger plus dans Nécrologie

Laisser un commentaire