Au 20 juillet 2020, date d’échéance réglementaire pour présenter les résultats financiers, seules 37 sociétés cotées, soit 46% de la cote, ont communiqué leurs indicateurs d’activités du 2e trimestre 2019.

A fin juillet 2019, le nombre des sociétés cotées qui ont présenté leurs indicateurs est passé à 75, soit 93% de la cote. On a enregistré une évolution du revenu global des sociétés cotées. Les indicateurs d’activité des sociétés cotées au premier semestre 2020 font ressortir une baisse de leur revenu global de (-12%) par rapport à la même période de l’année 2019, pour se situer à 8,1 milliards de dinars contre 9,2 milliards de dinars.

Les revenus de 71% des sociétés qui ont publié leurs indicateurs du deuxième trimestre 2020, soit 56 sur 79, se sont rétractés par rapport à la même période de l’année précédente. La part dans le revenu global des 20 sociétés qui composent le Tunindex20 s’élève à 5,0 milliards de dinars (ou 62% du revenu global), en baisse de 5,4% par rapport à la même période de l’année écoulée.

L’ensemble de l’économie à la dérive

Il est à rappeler que, d’après l’INS, notre économie s’est contractée de 11,9% durant le premier semestre de 2020 par rapport à la même période de l’année précédente, et qu’au deuxième trimestre 2020, le PIB a chuté, au prix de l’année précédente, de (-21,6%) par rapport au même trimestre de 2019 et de (-20,4%) par rapport au premier trimestre de 2020.

S’agissant de l’évolution des revenus par secteur, il y a lieu de noter que dans le secteur financier, les 12 banques cotées ont réalisé un produit net bancaire (PNB) cumulé de 2.283 MD durant le premier semestre 2020, contre 2.352 MD sur la même période de l’année 2019, soit une régression de (-2,9%). Le revenu net de leasing cumulé des 7 sociétés de leasing cotées s’est, par contre, rétracté de (-7,8%) durant le premier semestre 2020 par rapport à la période similaire en 2019, pour atteindre 203 MD contre 220 MD.

En revanche, les 4 compagnies d’assurances cotées ont accru leurs revenus avec 470MD de primes émises contre 467 MD, soit une légère évolution de 0,6%. Dans le secteur des «Biens de Consommation», le revenu global des trois grands groupes opérant dans l’agroalimentaire (Poulina Group Holding, Délice Holding et Sfbt), a légèrement progressé de 0,11% pour passer de 2.212 MD à 2.215 MD. Tandis que les quatre concessionnaires automobiles ont vu leur chiffre d’affaires global régresser sensiblement de (-28,6%) durant le premier semestre 2020 pour se situer à 366 MD contre 513 MD durant la même période de l’exercice 2019.

Un nouveau souffle est nécessaire

Dans le secteur des «Services aux Consommateurs», le chiffre d’affaires global des deux enseignes de la grande distribution a diminué de (-1,02%) durant la première moitié de l’année 2020 par rapport à la même période en 2019, pour atteindre 762 MD contre 771 MD. Dans l’ensemble, les revenus ont régressé dans huit secteurs sur neuf. Le secteur «Télécommunication», a réalisé la plus forte baisse avec (-45,4%) suivi par le secteur service aux consommateurs avec (-30,9%) et le secteur Industries avec (-29,3%), contre une légère progression de (0,4%) pour le secteur bien de consommation.

Dans la même tendance, dix sous-secteurs ont connu des résultats négatifs. Les plus fortes régressions reviennent aux voyages et loisirs avec (-63,6%), aux matériaux de base avec (-40,8%) et aux biens et services industriels avec (-31,7%). Seuls deux sous-secteurs ont enregistré des performances positives. La meilleure revient aux produits ménagers et des soins personnels avec (6,5%).

De son côté, le Tunindex, indice de référence de la Bourse de Tunis, a enregistré une baisse de (-6,94%) durant le premier semestre 2020 contre une baisse de (-1,69%) durant la même période de 2019. L’indice TunindeX20 a affiché, durant la même période, la même tendance avec une baisse de (-7,89%) contre une régression de (-3,21%) durant la même période de l’année 2019. Cinq des treize indices sectoriels publiés par la Bourse ont enregistré des performances positives à la clôture de la première moitié de l’année 2020. Les meilleures performances ont concerné l’indice des Bâtiment et Matériaux de construction (+12,49%) et l’indice Agro-alimentaire et boissons (+10,56%).

En revanche, 8 indices sectoriels ont enregistré des résultats négatifs. L’indice Matériaux de base a connu la plus forte baisse avec (-26,56%) suivi par l’indice des Automobiles et equipementiers (-21,63%).

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire