Une stratégie nationale sera mise en place pour lutter contre le Covid-19, étant donné que notre pays est passé à la phase 3 de la pandémie, où le virus circule largement et nécessite des mesures plus rigoureuses de prévention.

Le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, a souligné hier, lors de sa rencontre avec le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghanouchi, que le secteur de la santé a besoin actuellement de 3 mille cadres médicaux et paramédicaux pour faire face à la pandémie de coronavirus.

Il a indiqué qu’une stratégie nationale sera mise en place pour lutter contre le Covid-19, relevant que notre pays est passé à la phase 3 de la pandémie, où le virus circule largement et nécessite des mesures plus rigoureuses de prévention. « Un relâchement a été constaté de la part des citoyens qui a causé un rebond de l’épidémie », a-t-il soutenu, ajoutant que des circuits Covid seront mis en place, le plus rapidement possible dans tous les hôpitaux afin de pallier l’insuffisance des moyens de prévention et d’hygiène dans nombre d’établissements hospitaliers.

A cet égard, le ministre de la Santé a rappelé les mesures de prévention prises par le gouvernement afin de garantir les meilleures conditions de la rentrée scolaire et universitaire dans le contexte actuel lié à la propagation du coronavirus.

De son côté, le président de l’ARP a souligné la nécessité de prendre des mesures exceptionnelles afin de combler le manque en ressources humaines dans le secteur de la santé pour faire face à la pandémie, réitérant la volonté de l’ARP de promouvoir ce secteur, notamment à travers les initiatives et législations.

Dans ce contexte, il a loué les efforts déployés par le personnel médical et paramédical au cours de cette crise sanitaire.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire