Les unités de la garde douanière ont saisi, entre 2018 et 2020, 15 millions de paquets de cigarettes, 100 mille cartouches de tabac à narguilé (Maassel) et 73,5 tonnes de Jirak (tabac aromatisé pour chicha) de contrebande, d’une valeur totale estimée à 49,8 millions de dinars (MD).

Au cours des huit premiers mois de 2020, 4,3 millions de paquets de cigarettes de contrebande, 20 mille cartouches de Maassel et 8,9 tonnes de Jirak ont été saisis, d’une valeur de 14,3 MD, a-t-on appris d’un communiqué de la Direction générale des douanes, publié jeudi.

Au cours de l’année 2019, 5,5 millions de paquets de cigarettes de contrebande, 34,9 mille de cartouches Maassel et 33,6 tonnes de Jirak ont été saisis, d’une valeur de 17,7 MD.

En 2018, 5,3 millions de paquets de cigarettes de contrebande, 45 mille de cartouches de Maassel et 31 tonnes de Jirak ont été saisis, pour une valeur totale de 17,8 MD.

Les brigades de la Garde douanière ont également participé aux travaux de la sous-commission de la lutte contre la contrebande et le commerce parallèle et ses commissions régionales y efférentes dans le cadre de patrouilles communes avec les services du commerce, de la sécurité, de l’armée nationale et des structures relevant de ces commissions.

Il s’agit de 1545 patrouilles effectuées, en 2019 et 2019, permettant ainsi la saisie de quantités importantes de marchandises notamment du tabac de contrebande.

Ces quantités saisies (tabac, Maassel et Jirak) sont soumises par ailleurs à la Manufacture des Tabacs de Kairouan (MTK) et aux services Régie Nationale des Tabac et des Allumettes (RNTA) pour leur réévaluation ou destruction.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    17/09/2020 à 17:43

    Pour une fois que la contrebande rapporte de l’argent frais à la Tunisie

    Répondre

Laisser un commentaire