Indécision totale à Sousse et à Hammamet, mais les cinq dernières minutes seraient déterminantes.

Le Club Sportif de Sakiet Ezzit, surprenant vainqueur de la dernière édition, va mettre son titre en jeu à l’occasion des demi-finales de la Coupe de Tunisie qui se dérouleront cet après-midi. Les Sfaxiens débarqueront, tout à l’heure à Hammamet, armés d’une ferme volonté de prouver que, quand on est détenteur d’un trophée, on n’est pas prêt à s’en passer. Advienne que pourra! Et nous imaginons qu’ils se le disent, non pas par un excès d’orgueil ni par un accès de folie des grandeurs, mais forts qu’ils sont de leurs innombrables atouts, dont la richesse de l’effectif, la solidité de l’équipe, la présence remarquée d’une pléiade de très bons joueurs, outre une ambiance des plus sereines dans laquelle évolue le groupe. Or, la question est posée de savoir si ce répertoire pimpant et enviable par tant d’autres équipes est en mesure de sonner, encore une fois, le glas pour l’adversaire. Car, n’oublions pas — et les Sudistes en sont assurément conscients — que la troupe de Hammamet n’est pas le dernier -né des candidats au sacre. En effet, une certitude : dans la ville des jasmins, le handball vient de renaître de ses cendres, s’est remis debout et, sur sa lancée, a fini par se réinstaller dans la cour des grands, mettant ainsi fin à de longues années de disette qui ont coïncidé avec le départ du grand mécène et homme fort du club, en l’occurrence l’inoubliable Hachemi Hsouna. Aujourd’hui, les Hammamétois se remettent, comme par enchantement, à cracher le feu, traduisant une volonté de jouer les premiers rôles dans les deux épreuves. Demi-finalistes malheureux du championnat, les voilà casés dans le majestueux carré d’as de la Coupe de Tunisie.

Frissons à Sousse 

Pour l’autre demi-finale, rendez-vous sur les rives de Boujaâfer pour une finale avant la lettre entre les deux superpuissances de notre handball, l’Etoile Sportive du Sahel et l’Espérance Sportive de Tunis. Et c’est vrai, car les Eoilés, pour tous les trésors de la terre, n’accepteront pas, peut-être jamais, de quitter l’épreuve, bredouilles, après avoir laissé filer le titre de champion. On suppose donc qu’ils vont jouer comme des forcenés assoiffés de victoire. Les Dermoul, Bacha, Ben Abdallah et Rzig, internationaux de surcroît, seront les premiers à ne pas nous contredire. Et gageons qu’ils feront tout pour gagner, à moins que la riposte d’en face soit là. C’est que les Sang et Or, galvanisés par leur récent triomphe en championnat, visent désormais le doublé et ont même juré, quelque part, d’y parvenir. Du 50-50 donc, avec cet espoir qui nous est cher de voir l’empoignade, bien que chargée de frissons et de tension, s’achever sans dégâts notables, particulièrement durant ses dix ultimes minutes.

In fine, vers quelle finale ira-t-on ? Un remake EST -CSSE, ou un ESS -ASH qu’on n’a plus vécu, ces quinze dernières années ?

Le programme 

Salle de Hammamet : ASH-CSSE

Salle de Sousse : ESS-EST

NB : les deux rencontres démarreront à 18h00.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohsen ZRIBI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire