Malgré son déplacement à Kélibia, l’Espérance est bien placée pour remporter son vingtième titre.

Nous voici à la fin de la phase décisive du championnat national. Le moment de la consécration est venu. Qui des deux concurrents, l’Espérance de Tunis ou le Club Sfaxien, décrochera le gros lot ?

Logiquement, l’EST dispose de chances réelles pour vivre ce soir à Kélibia les moments de gloire. L’équipe est en regain de forme, bien armée et au summum de son art. Il est extrêmement difficile de la voir même rater le moindre set. Cette rencontre face à la jeune formation kélibienne, qui a besoin de temps pour murir et gagner en maturité, devra être réussie par le leader sur tous les plans. Surtout le côté mental, dans le sens où une victoire remportée par n’importe quel score donnera à l’EST le droit de fêter son vingtième titre, et permettra aux joueurs d’aborder le reste de l’épreuve de la coupe de Tunisie dans les meilleures conditions et avec de solides arguments.

Pas question de lâcher : c’est le mot d’ordre des «Sang et Or» dans leur voyage à Kélibia.

Le Club sfaxien continue lui à croire ses chances. Malheureusement, les Clubistes de Sfax accusent un handicap important. Ils sont distancés de deux points au classement par rapport au leader. Le CSS accueillera ce soir une formation sahélienne à sa portée sur le papier tout en attendant un miracle à Kélibia, c’est-à-dire une défaite de l’EST par 0-3 ou 1-3.

Les Sfaxiens, en l’espace d’une semaine, ont perdu quatre points. Cela n’est pas permis pour une équipe désirant revenir au-devant de la scène.

On connaîtra ce soir le nom de l’équipe qui va terminer en cinquième position du play-off. Serait-ce l’Avenir de La Marsa ou la Saydia de Sidi Bou Saïd. C’est l’unique enjeu du derby de la banlieue nord.

Play-out : serrer davantage les rangs

Mathématiquement seule l’équipe des Télécoms de Sfax s’est assurée, à trois journées de la fin, de son maintien. Et plus on avance dans le parcours, plus l’ASTélécom donne la preuve d’une détermination décuplée, sans précédent, pour terminer en tête du tableau. L’équipe a montré un visage complètement différent de celui de la phase initiale de l’actuel exercice. La bande à Ezzeddine Chaffaï effectuera tout à l’heure un difficile déplacement. Elle aura à affronter une formation hammam-lifoise bien décidée à confirmer son saut qualificatif, notamment ses deux dernières bonnes prestations face à la Mouloudia et à l’USTS. Les Verts pourraient s’en sortir avec les moindres dégâts, tant ils ont l’audace et le courage pour atteindre l’objectif du maintien.

L’autre équipe de Sfax fera, elle aussi, le voyage et partira en principe favorite pour passer sans encombre le cap de Haouaria. Les choses fonctionnent mal chez les Aigles sans la moindre victoire. Leur entraîneur, Fethi Boussak, avec la mauvaise ambiance qui règne au sein du groupe, a préféré claquer la porte.

La dernière rencontre au programme aura lieu à Sidi Bou Saïd où le Tunisair Club offrira l’hospitalité à la Mouloudia de Bousalem. Les Aviateurs veulent récupérer de leur dernier faux pas, alors que les Mouloudiens espèrent consolider leur seconde position.

Taoufik HAJLAOUI

Programme

Play-off

Kélibia

18h00 : COK-EST (Nemsi-Hlila)

Sfax

18h00 : CSS-ESS (Ridène-Hajjam)

La Marsa

18h00 : ASM-SSBS (Ezzeddine-Trabelsi)

Play-out

Sidi Bou Saïd

16h00 : TAC-MSB (Soueïd-Grari)

Hammam-Lif

18h00 : CSHL-ASTS (Kouki-Antebli)

Haouaria

18h00 : ASH-USTS (Hidri-Tounsi)

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire