Contrairement à leur adversaire qui a une demi-heure de plus dans les jambes, les «Sang et Or» se sont qualifiés en finale au terme du temps réglementaire. De plus, ils sont en mode rouleau compresseur.

C’est une semaine cruciale que s’apprête à clôturer ce week-end la formation « sang et or ». Après avoir entamé la semaine par un sacre, la Supercoupe de Tunisie remportée dimanche dernier devant le CSS, l’EST a enchaîné, en milieu de semaine, par un autre succès en se qualifiant mercredi à la finale de la Coupe de Tunisie au détriment d’une formation chebbienne qui n’a pas fait le poids. La semaine sera clôturée demain par la finale de la Coupe de Tunisie 2019-2020. Un rendez-vous que l’entraîneur « sang et or » ne doit rater pour rien au monde. Car s’il y a un titre qui a échappé à Mouîne Chaâbani, outre la Supercoupe africaine, c’est bel et bien la Coupe de Tunisie.

Seul Chammam manquera à l’appel

Le seul joueur sur lequel le staff technique ne pourra pas compter est le capitaine Khalil Chammam, blessé. Demain, Mouîne Chaâbani récupérera l’arrière gauche Houcine Rabii qui reprend du service après avoir purgé sa suspension de deux matches suite à son expulsion en quart de finale de la Coupe de Tunisie devant Kalaâ Sport.

Concernant Abderrahmane Meziane, il n’est pas blessé, mais aux dernières nouvelles, il ne fait plus partie des plans de son entraîneur qui lui préfère Bilel Ben Saha, beaucoup plus efficace.

Décrassage et mise au vert

De retour de Chebba, les «Sang et Or» se sont contentés d’une séance de décrassage le lendemain. Hier, les joueurs se sont entraînés normalement en attaquant le volet tactique, mais sans trop forcer. L’équipe est en mise en vert depuis hier après-midi.

L’équipe effectuera aujourd’hui une légère séance d’ordre tactique autour de midi. Quelques exercices, notamment les tirs sur balles arrêtées, ponctueront cette ultime séance de préparation en prévision de la finale.

L’idée qui prévaut est que les joueurs soient le plus frais possible. La fraîcheur physique, voilà un atout que les hommes de Mouîne Chaâbani comptent utiliser à bon escient, d’autant que leur adversaire a une demi-heure de jeu supplémentaire dans les jambes.

Cet après-midi, l’équipe prendra la route direction Monastir où elle passera la nuit. Coulibaly et ses camarades se déplacent à Monastir avec un ascendant psychologique étant que lors de la dernière sortie du championnat disputée sur la pelouse du Stade Mustapha-Ben-Jannet, les «Sang et Or» ont remporté la victoire grâce au but de Mohamed Ali Ben Hammouda, marqué dans le temps additionnel.

Quand on sait que les Monastiriens ont disputé une demi-heure de jeu supplémentaire, cela pèsera sans doute dans la balance, étant donné que le temps de récupération est court vu que la finale se jouera trois jours à peine après la demi-finale. Une qualification qui fut physiquement harassante pour les Usémistes, contrairement aux Espérantistes qui ont eu, eux, la tâche facile contre le CS Chebba. Les «Sang et Or» ont pu donc économiser leur énergie en prévision de la finale.

La condition physique est un atout et pas le moindre, à condition de bien étudier le jeu de l’adversaire et opter pour le schéma tactique le plus adéquat.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire