La prière du vendredi dans les localités de « Bechli » et « Jemna » relevant de la délégation de Kébili-sud a été suspendue hier.

Cette décision temporaire a été prise à titre préventif pour éviter la propagation du coronavirus eu égard à la hausse du nombre des contaminés dans la région, a indiqué à l’Agence TAP le directeur régional des Affaires Religieuses à Kébili, Mohamed Mnasri.

16 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés vendredi portant à 89 le nombre actuel de personnes porteuses du virus au gouvernorat, a souligné le chef de service des programmes sanitaires à la direction régionale de la santé, Ali Haddad.

 

Image par ziedkammoun de Pixabay
Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire