Tout le monde fait des calculs…

Il y a à peine deux  jours, on pouvait lire dans un communiqué du comité directeur actuel signé par le président élu, Abdessalem Saidani, que les personnes intéressées par la présidence du CAB devaient présenter leur candidature à l’administration du club à partir du 2 au 12 octobre 2020, la date de l’Assemblée générale élective étant fixée au 18 du même mois. Quant aux cartes d’adhérents, elles sont mises à la disposition des supporters jusqu’au 15 octobre. Seulement la large famille cabiste sait que le rapport moral et l’exposé financier ne seront pas «prêts» avant trois mois ! Une telle situation n’encourage pas les candidats à se bousculer au portillon du secrétariat du club. Le comité de soutien qui a joué un rôle décisif dans l’opération de sauvetage ne peut cautionner, en aucun cas, pareille décision. Le CAB est en train de crouler sous les dettes et personne ne connaît l’ampleur des dégâts selon une source proche du Club. Espérons que les principaux responsables trouveront la solution idoine avant de voir le CAB sombrer dans l’inconnu.

Reprise au stade 15-Octobre

Loin de la confusion  qui règne au sein de l’administration et des combines, les Cabistes ont repris les entraînements sous la direction de Mokhtar Trabelsi, Zied Lâaroussi et Nabil Antar. La liste comporte 41 joueurs en tout pour ce premier rassemblement qui eut lieu au stade 15-Octobre. Il est à rappeler que bon nombre des joueurs  de l’équipe de la saison qui vient de s’écouler ne figurent plus dans l’effectif. On peut citer Youssofa, Habib Yeken, Bousnina, Sahraoui, Ounalli, outre Habbassi, Mâaouani, Darragi, Samti… En revanche, beaucoup de jeunes issus de l’école du CAB ont rejoint le groupe et sont décidés à  «se battre « pour gagner leur place en équipe sénior comme l’ont si bien montré avant eux les Yassine Kchok, Aâla et Elyes Dridi, Aouina, Ben Zitoun  et Ben Ameur.

Ce sera du synthétique !

On n’a pas arrêté de parler du terrain du stade 15-Octobre depuis des années ! Après la visite de la secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports courant du mois de septembre et les dissensions révélées au grand jour, le Conseil municipal réuni récemment a pris la décision de voter à la majorité en faveur d’une opération d’engazonnement synthétique de cinquième génération, a-t-on appris. Toutefois, des voix se sont élevées au sein-même dudit conseil et autres responsables pour dénoncer une telle décision. Le CAB mérite de jouer sur du gazon naturel d’autant que toutes les conditions le permettent à commencer par la fréquence des pluies.

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire