Le défenseur de l’Etoile Sportive du Sahel Ammar Jmal se retrouve aujourd’hui sous le feu des critiques des supporters de son équipe.

Le joueur, sifflé par le public, a été coupable d’un geste obscène envers les supporters présents au Stade olympique de Sousse.

Ce geste devrait lui coûter très cher auprès des instances sportives, mais surtout au sein de sa propre équipe.

Ammar Jmal effectuait, son retour parmi l’équipe rentrante après plusieurs semaines d’absence.

L’Etoile Sportive du Sahel a remporté   son match en retard en championnat par trois buts à un face à l’US Tataouine.

L’arbitre de la discorde !

En marge de sa mission de défense des intérêts du CSS, le  président de la Fédération tunisienne de football Wadii Jarii a déclaré que l’arbitre sénégalais du match qui a opposé la RS Berkane au Club Sportif Sfaxien a notifié tous les dépassements commis par quelques joueurs et dirigeants sfaxiens.

Ces actes devraient coûter très cher financièrement et sportivement à la formation sfaxienne, même si Wadii Jarii a indiqué qu’il a tout fait pour minimiser ces faits et mettre un doute sur quelques actes en tentant de les requalifier en gestes antisportifs.

Wadii Jarii a déclaré qu’il a présenté à la commission de discipline de la CAF un dossier complet de tous les dépassements commis contre le Club Sportif Sfaxien, avant, durant et après le match face à la RS Berkane pour tenter d’expliquer la grande nervosité de la délégation sfaxienne.

Khaled Badra: Msakni n’est pas un bosseur

L’ancien défenseur international Khaled Badra a évoqué l’attaquant Youssef Msakni récemment, indiquant que son départ pour évoluer au Qatar était une erreur : «Il s’est fait du tort en allant joueur au Qatar, à sa place, j’aurais opté pour l’offre espagnole (…) Sur terrain, Msakni n’est pas un bosseur mais c’est un technicien fort», a-t-il conclu.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire