Pour soutenir l’effort généralisé de protection contre la Covid-19, la société Van Laack Tunisie fait don de 10 mille masques à différents organismes de la région de Bizerte.

Grâce à une vision directoriale prospective, Van Laack Tunisie, une entreprise de confection textile, implantée à Bizerte depuis plus de quarante ans, a promu le concept de Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) en lui adjoignant la vertu de sincérité, étant intimement convaincue qu’elle demeure redevable envers son environnement humain et généralement social d’obligations devant garantir le bonheur et le bien-être de son personnel, ainsi que celui des groupes sociaux auxquels ils appartiennent.

La reconversion face à la pénurie de masques

En l’occurrence, et en cette période sombre où la Covid-19 investit les corps et les esprits, la direction de Van Laack Tunisie a été pionnière dans la mise en place des mesures et moyens, à même de garantir la sécurité de ses employés.

Mieux, et alors que nombre d’entreprises textiles baissaient pavillon et mettaient la clé sous le paillasson et abandonnant des centaines de personnes entre les griffes du chômage, Van Laack Tunisie a vite fait de se reconvertir en confectionneur de masques et, grâce à une prospection poussée, à lever des clients aux quatre coins du monde. Sans toutefois se départir de son activité première : la confection des chemises.

Mais, RSE oblige, Van Laack Tunisie ne pouvait rester à l’écart de la crise ayant accompagné la pénurie de masques en Tunisie, cet équipement de protection stratégique dans la lutte contre le coronavirus. Dans cette optique la direction a décidé de faire don de dix mille masques à différents organismes, dont 2.000 aux chauffeurs de taxis, 5.450 à plusieurs écoles de la région, 300 au foyer des personnes âgées de Menzel Bourguiba…

Le programme n’est pas exhaustif, l’entreprise restant collée aux besoins en masques de différents organismes et, gracieusement, pallier le manque de cet accessoire garant de la sécurité des gens.

Travailler d’arrache-pied pour soutenir la Tunisie dans cette situation difficile, tout en maintenant la viabilité économique dans des conditions de protection maximale des employés, reste un objectif de premier ordre pour Van Laack Tunisie qui ne cesse d’assurer une gestion rigoureuse et efficace, et dans les moments les plus troubles de l’histoire du pays, aucun débrayage, aucune absence d’ouvrières n’ont été enregistrés.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meriem KHDIMALLAH
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire