Des faits et des chiffres

65%

Près de 65% des entreprises prévoient une baisse de leur chiffre d’affaires en cas d’une deuxième vague du Covid-19, dépassant les 20% pour 71% d’entre elles, selon une enquête de l’Iace et l’Apii pour mesurer le niveau de préparation des entreprises tunisiennes à cette deuxième vague de l’épidémie. D’après cette enquête, suite à la première vague de la Covid-19, près de 30% des entreprises industrielles ont enregistré une baisse de 30% de leur chiffre d’affaires, notamment celles actives dans les secteurs du textile et de l’agro-alimentaire. Ce taux s’élève à 40% au niveau des entreprises de services.

29%

29% des industriels tunisiens interrogés lors d’une enquête réalisée par l’Iace et l’Apii  disposent déjà d’une stratégie, ou en cours d’élaboration d’une stratégie. Les ressources déployées étant principalement, d’ordre humain et financier. Pour ce qui est de la méthode de travail, 18% des entreprises ont expérimenté des efforts pour augmenter leurs capacités en termes de travail virtuel. Quant à la gestion des ressources humaines, 40% des entreprises n’envisagent aucune réduction de la masse salariale. Aussi, 63% des entreprises ont déclaré posséder déjà un protocole sanitaire pour la deuxième vague de la Covid-19.

14

Sur les quelque 400 entreprises confisquées après le 14 janvier 2011 et dont une infime partie a été confiée à Al Karama Holding, seules 14 ont pu être vendues à ce jour.

6%

Les achats du gaz algérien ont baissé de 6%, entre les 8 premiers mois de 2019 et les 8 premiers mois de 2020, pour se situer à 2.010 ktep et ceci à cause du ralentissement économiques après les mesures de confinement. Les achats ont baissé en cumul, en avril, pour la première fois en 2020, à cause de la pandémie de coronavirus, indique le rapport. Ainsi les achats sont passés d’une hausse de 12% en janvier 2020 à 10% à fin février, à 5% à fin mars 2020 pour baisser ensuite de 7% à fin avril, 5% respectivement à fin mai et fin juin 2020, 7% à fin juillet et 6% à fin août.

0,6%

En septembre 2020, les prix à la consommation augmentent de 0,6% après 0,2%  deux mois auparavant. Cette hausse provient essentiellement de l’enrichissement des prix de l’alimentation de 1,4% et des prix des services et produits de l’enseignement de 3,8%. En variation mensuelle, les prix des produits alimentaires augmentent de 1,4% en raison de la hausse des prix des œufs de 9,3%, des prix des volailles de 5,4%, des légumes frais de 4,0% et des poissons frais de 3,5%. En revanche, les prix des viandes ovines et des condiments baissent respectivement de 0,4% et 0,5%.

1.600

La Tunisie compte 1.600 entreprises du secteur du textile et de l’habillement, employant environ 179.000 personnes, ce qui équivaut à 34% des emplois dans les industries manufacturières, selon l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (Apii). 142 entreprises sont actives dans la fabrication de «jeans», article le plus prisé par les jeunes, mais hyper-consommateur d’eau et de produits chimiques

140.000

140.000 tonnes de déchets textiles, de source inconnue en Tunisie, finissent dans les décharges et les cours d’eau où ils sont brûlés de manières nocives pour l’environnement. Le textile est une industrie gourmande en eau. Il faut entre 7 500 et 11.000 litres d’eau pour fabriquer une paire de jeans (un seul article), soit la quantité d’eau potable nécessaire à la consommation d’une personne pendant 11 ans.

Laisser un commentaire