Les changements climatiques et les phénomènes météorologiques extrêmes ont fait exploser le nombre des catastrophes naturelles, qui a quasiment doublé durant les 20 dernières années (2000-2019) par rapport à la période 1980-1999, indique un nouveau rapport du Bureau des Nations Unies pour la Réduction des Risques de Catastrophes, publié à l’ occasion de la Journée internationale de la prévention des catastrophes, célébrée le 13 Octobre de chaque année.

Le rapport intitulé « Le coût humain des catastrophes: un aperçu des 20 dernières années (2000-2019) » précise qu’entre 2000 et 2019, environ 7 348 catastrophes majeures ont été enregistrées, faisant 1,23 million de morts, affectant 4,2 milliards de personnes (dont beaucoup à plusieurs reprises) et entraînant environ 2,97 milliards de dollars de pertes économiques mondiales.

Le rapport estime, par ailleurs, que le chiffre concernant les pertes économiques reste fortement sous estimé car un grand nombre de pays, notamment en Afrique et en Asie du sud, ne fournissent toujours pas d’informations sur l’impact économique des catastrophes naturelles.

 » Entre 1980 et 1999, 4 212 catastrophes ont été liées à des risques naturels dans le monde, faisant environ 1,19 million de vies et affectant 3,25 milliards de personnes, entraînant environ 1,63 billion de dollars de pertes économiques  » rapporte encore le rapport, soulignant que  » la forte explosion du nombre des catastrophes naturelles enregistrées entre 2000-2019 s’explique par une augmentation des catastrophes liées au climat, y compris des événements météorologiques extrêmes : de 3 656 événements liés au climat (1980-1999) à 6 681 catastrophes liées au climat sur la période 2000-2019 « .

Toujours selon la même source  » au cours des vingt dernières années, le nombre d’inondations majeures a plus que doublé, passant de 1 389 à 3 254, tandis que l’incidence des tempêtes est passée de 1 457 à 2 034. Les inondations et les tempêtes ont été les catastrophes les plus fréquentes « .

Le rapport fait également état d’une hausse importante dans d’autres catégories de catastrophes naturelles, notamment la sécheresse, les incendies de forêt et les événements de températures extrêmes, mais aussi des catastrophes géophysiques, notamment des tremblements de terre et des tsunamis, qui ont tué plus de personnes que tous les autres risques naturels.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire