Le projet de loi de finances pour l’exercice 2021 propose une taxe qui sera imposée sur le prix du sucre de 100 millimes pour le kilo.

Cette taxe sera imposée par l’Office tunisien du commerce sur les quantités vendues pour la consommation des ménages, des professionnels et des artisans.

La taxe sera aussi imposée aux importateurs du sucre autorisés par l’office, perçue lors de l’importation.

Le ministère des finances a souligné que cette augmentation s’inscrit dans le cadre des efforts visant à maîtriser le déficit commercial selon les dispositions de l’article 39 de la loi de finances au titre de l’année 2018 stipulant la révision des taxes imposées sur les importations de plusieurs produits de consommation.

 

 

Image par Bruno /Germany de Pixabay
Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire