Le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum, a indiqué que 73 cas de contamination par la Coronavirus ont été détectés au cours de la dernière période jusqu’à la date du vendredi dernier chez les cadres des mosquées dans nombre de gouvernorats, dont le Grand Tunis, Kairouan, Bizerte et Jendouba.

Dans une déclaration à la correspondante de la TAP à Kairouan, à l’occasion de l’ouverture de la 48e conférence du Mouled, organisée à distance cette année les 24 et 25 octobre courant, le ministre a indiqué qu’aucune mosquée n’a été fermée, à ce jour, suite à ces contaminations.

« Les mosquées ont été fermées pendant un ou deux jours seulement, le temps nécessaire pour la désinfection avant leur réouverture », a-t-il fait savoir.

La 48e conférence est organisée sur le thème  » ‘Approche prophétique dans la gestion des crises et son impact sur la réconciliation et la paix sociale ».

Les mesures préventives adoptées par le ministère, telles que la suspension de la prière du vendredi et le respect du protocole sanitaire (port du masque, tapis de prière individuel et distanciation physique), explique Adhoum, visent à sécuriser les mosquées et les lieux de culte afin d’éviter leur fermeture en raison de la prolifération de la pandémie.

S’agissant de la suspension de la prière du vendredi et de la prière collective, le ministre a indiqué que cela a pour but de se préserver du virus, l’un des objectifs de l’Islam, rappelant que les mosquées ont été fermées entre le 13 mars et le 4 juin dernier.

« Grâce à cette mesure, aucun cas de Covid-19 n’a été enregistré pendant cette période », a-t-il souligné.

Adhoum a, toutefois, fait remarquer que la suspension de la prière du vendredi lors de la deuxième vague de la propagation du Coronavirus a été prise en fonction de la particularité de chaque région, en laissant au gouverneur le pouvoir de décider ou non de la suspension de la prière.

Quant à la saison de la Omra, le ministre a indiqué que celle-ci a été suspendue la saison dernière sur décision des autorités saoudiennes qui ont décidé d’ouvrir la saison progressivement cette année.

En effet, les rites de la Omra seront effectués environ trois heures par jour pour les citoyens saoudiens, en respectant le protocole sanitaire, a-t-il dit.

Quant aux étrangers, la saison sera aussi ouverte progressivement, a-t-il dit, précisant que le quota de pèlerins n’a pas été fixé pour la Tunisie.

L’organisation de la conférence du Mouled s’inscrit dans le cadre de la célébration de la fête du Mouled comme chaque année.

Des universitaires et des chercheurs tunisiens, jordaniens et marocains ont participé à cette conférence par visioconférence en raison de la situation sanitaire dans le pays.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire