L’annonce en avait été faite par le technicien néerlandais lui-même, après la victoire sur le Club Africain pour le compte de la 18e journée de Ligue 1. En poste depuis l’été dernier, l’ancien coéquipier de Johan Cruyff avait fait part de sa décision aux dirigeants du CSS depuis plusieurs semaines. Agé de 70 ans, l’ex-sélectionneur national entend finir au mieux l’exercice en cours.
Volet candidats à la succession du Batave, le Monténégrin Nebojsa Jovovic semble le mieux placé pour prendre le relais.
Outre le volet relatif au départ du technicien hollandais, la question qui revient avec insistance est en rapport avec le point de chute de Krol. Où rebondira-t-il et exercera-t-il en Tunisie la saison prochaine? Attendons voir.

Le CSS s’en tire-t-il à moindres frais ?
La FTF a indiqué que les sanctions prises par la CAF contre des joueurs du CSS ne concernent que les compétitions africaines.
Les joueurs sanctionnés ne pourront pas prendre part aux compétitions interclubs, mais ils pourront évoluer avec leur club sur le plan local et également avec la sélection tunisienne.
Ce faisant, les joueurs Nassim Hnid, Houssem Dagdoug et Aymen Harzi ont écopé chacun de quatre matches africains de suspension dont un avec sursis. Les techniciens Mahmoud Masmoudi et Karim Ghorbel ont été sanctionnés par six rencontres africaines dont une avec sursis. Le Club Sportif Sfaxien devra en outre s’acquitter d’une amende de 40 mille dollars (près de 120 mille dinars tunisiens).
Par ailleurs, Nassim Hnid, Houssem Dagdoug et Aymen Harzi ne seront absents des terrains au cours des rencontres africaines que pour trois rencontres. Pour revenir aux conclusions de la commission de discipline de la CAF relatifs aux incidents survenus lors de la demi-finale retour de la coupe de la confédération africaine entre la Renaissance Sportive Berkane, du Maroc et le CS Sfaxien, le président de la FTF a présenté tous les éléments du dossier préparé à cet effet en coordination avec le comité directeur du CSS. Waddi Al Jarry a notamment relevé les nombreuses erreurs de l’arbitre qui ont coûté de graves blessures à trois joueurs du CS Sfaxien (3 fractures) suite à des charges très violentes des joueurs marocains: « Les erreurs arbitrales étaient à sens unique et de ce fait le rapport de l’arbitre perd toute sa crédibilité », souligne le communiqué de la FTF. Le président de la FTF a même insisté à ce propos sur la nécessité de punir les joueurs marocains pour les actes de violence commis sur les joueurs du CS Sfaxien. L’on peut dire en marge de cette affaire que le CSS s’en tire à moindres frais sachant qu’il s’exposait à des sanctions plus lourdes avant le rendu du verdict de la CAF.

Restauration du stade 15-Octobre: un travail bâclé !
La rencontre qui opposera cet après-midi le Club Athlétique Bizertin à l’Etoile Sportive du Sahel n’aura finalement pas lieu au stade 15-Octobre à Bizerte. Le match sera disputé au stade d’El Alia.
Rappelons que le stade 15-Octobre à Bizerte est fermé pour des travaux d’entretien sur la pelouse. Contre-coup de ce changement, la chaîne d’Al Kass a annoncé qu’elle ne retransmettra pas cette rencontre. Pour revenir aux travaux de restauration du stade 15-Octobre, force est de constater que le travail a été tout simplement bâclé et vive le bricolage !

L’opération d’un fan assurée par la Stayda
Le bureau du Stade Gabésien a annoncé que les revenus de la rencontre de la prochaine journée du championnat seront reversés à une association. Il se trouve qu’un jeune a besoin de subir une opération de la moelle épinière dans les jours à venir. Excellente initiative du SG !

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *