Stade Olympique de Radès. EST-SG : 2-0 (mi-temps : 1-0). Temps printanier. Pelouse en bon état. Public assez nombreux. Arbitrage de Haythem Kosai. Buts pour l’EST par Saad Bguir (10’) et Junior Lussoka (51’).
EST : Moez Ben Chrifia – Samah Derbali – Houssein Rabii – Aymen Mahmoud – Mohamed Ali Yaakoubi – Franc Kom (Ghaylen Chaalali) – Mohmed Amin Meskini – Saad Bguir (Haithem Jouini) – Adem Rjaibi – Bilel Mejri – Junior Lukosa.
SG : Ali Kalai – Akrem Ben Sassi – Ahmed Ammar – Mohamed Amin Hammami – Ayoub Tlili – Mosés Orkoma – Samuel – Mohamed Ali Ragoubi (Ala Gmach) – Jilani Abdessalam – Lamjed Amer (Hazem Kanoun) – Issaka.
Respectivement premier et treizième du classement de la Ligue 1, l’EST et le SG ont entamé cette rencontre comptant pour la 21e journée avec des ambitions complètement différentes. Les protégés de Mouine Chaabani pour consolider leur place de leader et faire un pas de géant vers le titre, les Gabésiens pour panser les plaies de leur dernier revers en Ligue 1 face au CSS et relancer la course au maintien.
Il faut dire que la première période de cette rencontre aura été celle des occasions ratées, et ce, dans les deux camps. Car si les 45 premières minutes se sont achevées sur 1-0, le score aurait pu être 2 à 2, voire plus, si les attaquants s’étaient montrés plus adroits. Comme prévu, le début du match fut en faveur des locaux, qui ont, dès les premières minutes de jeu, pris le monopole du ballon tout en essayant de faire pression sur cette équipe du SG. Et le premier but n’a pas tardé à venir, puisqu’à la 10’, Saad Bguir montre la voie à ses équipiers en ouvrant le score. Et de quelle manière ! Le milieu de terrain botte un coup franc parfait qui vient se loger dans la lucarne d’un Ali Kalai totalement impuissant. Nullement impressionnés, les visiteurs vont à leur tour réagir par Lamjed Ameur qui botte un coup franc puissant qui heurte le poteau droit de Ben Chrifia (13’). Après cette tentative, les coéquipiers d’Akram Ben Sassi ont pris les choses en main. Ils ont mis le pied sur le ballon tout en essayant de surprendre les espérantistes et revenir au score. En vain. La maladresse bien inquiétante du Ghanéen Issaka Abudu devant la cage adverse a privé les Gabésiens d’un but bien mérité.
Après la pause, les deux formations reviennent avec une plus grande détermination. Le match s’enflamme. De part et d’autre, on essaye de surprendre son vis-à-vis. Conséquence: l’EST inscrit son deuxième but grâce au Nigérian Junior Lussoka (51’). Un but qui vient de bouleverser les calculs des Gabésiens. Ce faisant, le jeu s’est équilibré au milieu du terrain, avec parfois un léger ascendant pour le SG qui a cherché coûte que coûte à réduire le score. Mais ils tombaient souvent sur un solide Ben Chrifia, dans un grand jour. Les hommes de Okbi continuent de presser l’EST, qui tenait à gérer son avance de deux buts. Issaka adresse un bolide en dehors de la surface à la 77’ et oblige Ben Chrifia à étaler toute sa classe pour dégager le cuir en corner. Finalement, le match s’achève en faveur des espérantistes qui ont, logiquement, le titre en poche.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Ali Arfaoui
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire