Le Chef de l’Etat, Kaïs Saïed, est arrivé hier soir à Doha pour une visite d’Etat de trois jours à l’invitation de l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad al-Thani. Un détachement de la Garde royale lui a rendu les honneurs à sa descente de l’avion et il a été accueilli par Dr Khaled Ben Mohamed al-Attaya, vice-président du Conseil des ministres, ministre d’Etat à la Défense, Salah Ben Ghanem Al-Ali, ministre de la Culture et des Sports, et l’ambassadeur de Tunisie à Doha.

Aujourd’hui, le Président Kaïs Saïed entamera un marathon de rencontres et d’entretiens.

Le périple présidentiel débutera par un entretien en tête-à-tête l’avec l’Emir du Qatar au Palais royal à l’issue duquel se tiendra une session de travail élargie aux délégations des deux pays pour examiner les opportunités de coopération à même de hisser les relations à un palier supérieur.

L’après-midi, le Chef de l’Etat consacrera une partie de son temps à l’écoute des membres de la communauté tunisienne établie au Qatar, et ce, en vue de s’enquérir de leur situation et des éventuels soucis auxquels ils sont confrontés, notamment durant cette période de pandémie.

Un entretien est également prévu, au cours de la même journée, avec Cheikh Khaled Ben Khalifa Ben Abdelaziz al-Thani, président du Conseil des ministres, ministre de l’Intérieur.

La journée du lundi sera ponctuée de visites sur le terrain à la Bibliothèque nationale et à la Fondation du Qatar pour l’éducation, les sciences, le développement communautaire, deux temples du savoir tournés vers le futur.

Le Chef de l’Etat se rendra également au Conseil de la choura, où il sera reçu par son président, Ahmed Ben Abdallah al-Mahmoud, et procédera au cours de cette journée à l’inauguration de la Ligue mondiale des jurisconsultes du droit international.

La visite sera clôturée par une rencontre avec Dr Ali Ben Fetais al-Marri, procureur général de l’Etat du Qatar.

Un programme dense et varié qui allie diplomatie, investissement et coopération.

L’objectif étant de donner un nouvel élan aux relations tuniso-qataries à même de baliser la voie à un renouveau et un réchauffement des liens fraternels et de solidarité entre les deux peuples frères et amis.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire