Le chemin qui conduit à l’école dans plusieurs zones et localités rurales et qui se trouve souvent dans un  état catastrophique est l’une des principales causes de l’abandon scolaire dans ces régions. Combien d’enfants ont perdu la vie et ont été emportés par les eaux des crues, alors qu’ils se rendaient à l’école? Les pistes qu’ils empruntent pour se rendre à leurs établissements respectifs sont, en effet, dans un mauvais état et deviennent impraticables en hiver. Dans une localité de Jendouba (délégation de Balta Bououn), les habitants ont décidé d’agir par eux-mêmes en sécurisant la piste qu’empruntent les enfants de cette localité pour se rendre à leur établissement scolaire. Une dizaine de familles ont conjugué leurs efforts pour aménager un sentier en pierre. La municipalité a dans un communiqué salué cette initiative citoyenne et informé qu’un budget de 15 millions de dinars sera alloué pour la restauration de quarante pistes. Ce projet devra s’étendre sur deux ans.

Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire