Pendant une dizaine de jours, le quartier de Bab El Assal, où l’espace Al Mass’art tient résidence, sera animé par des artistes tunisiens mais aussi étrangers. A titre d’exemple, cette année c’est le chanteur libanais, Khaled El Habr, qui a assuré l’ouverture.
Voici une huitième  édition qui a profité pleinement des efforts fournis pendant les six précédentes. Et peut-être la plus importante récompense pour ce genre de manifestation est le public. Un public de plus en plus nombreux venu des quartiers environnants avec des processions de familles qui portent avec elles leurs chaises pliantes. Ce qui frappe d’ailleurs de prime abord  dans cette manifestation, c’est son côté convivial où se réunissent  des familles entières mais aussi les jeunes du quartier férus de musique, de théâtre ou de cinéma. «Houmetna Fanenna», avec son côté moins guindé et plus détendu, semble avoir réussi son pari, à savoir «La culture est un droit pour tous».
«On s’attend à ce que cette session soit une réussite comme les précédentes», a déclaré Salah Hammouda, à notre journal, «notre principe reste toujours la culture pour tous. On continue à rêver que “Houmetma Fannena” devient un grand festival dans un quartier».
Et cette histoire ne semble pas tomber dans l’oreille d’un sourd parce qu’on croit savoir que de la part des responsables du ministère de la Culture, il y a la volonté d’augmenter la subvention de «Houmetna Fannena».
«Le public évolue d’une édition à l’autre, la qualité des spectacles aussi, dit Najla Jeridi, coordinatrice des manifestations à l’espace Mass’art, les médias font un travail excellent sur ce festival, ce qui fait qu’il est en train de grandir. Ce public a évolué grâce aussi aux activités de Mass’art tels les ateliers et les animations qui se sont élargis pour toucher d’autres quartiers ainsi que des centres d’intégration pour l’enfance. Le choix de notre programmation est basé essentiellement sur la variété des spectacles : théâtre, cinéma, musique et spectacles pour enfants. Nous espérons attirer dans le futur des artistes de renommée aussi bien  nationale qu’internationale».

Le programme
Hier jeudi 16 mai : Soirée d’ouverture
Gala du chanteur libanais : Khaled El Haber
Aujourd’hui vendredi 17 mai : soirée des jeunes de Mass’Art
Animation pour enfants
Le Groupe «La Fiesta»
Attestations pour les enfants et les jeunes des ateliers Mass’Art, Spectacle «Les chansons des Cartoon’s»
Samedi 18 mai : Soirée de la percussion
Spectacles de danse avec La troupe Ninja’s Crew et Soufiane Abdou.
Show Led Tymoos.
DJ Hichem
Graffiti avec le groupe SNAIL
Dimanche 19 mai : Soirée du Théâtre
Les roses pour les rats d’après un texte de Ridha Boukadida et une mise en scène d’Abdelmonem Chouaiet et Selma Boukef.
«Nous n’avons pas été payés, nous ne le serons pas», d’après un texte de Dario Fo et une mise en scène de Mohamed Ali Kalai.
Lundi 20 mai : Soirée des Band’s
Le groupe «Mi’aad», Le groupe Imen Khayati, Yacer Jradi
Mardi 21 mai : Soirée de Fdawi
Le spectacle «El fazaa Tallet» de Laroussi Zbedi
Mercredi 22 mai : «Soirée Debka»
Le spectacle de la troupe «Les chevaliers de la Debka syrienne»
Jeudi 23 mai : Soirée du chant
Le spectacle «Les chanteurs» d’Abderrahmane Chikhaoui
Vendredi 24 mai : Soirée du Malouf
Le spectacle «Fuite» de la troupe «Samaa du Malouf tunisien».
Samedi 25 mai : Soirée des Tambours de Kerkennah
Le spectacle de la troupe «Cercina Kerkennah»
Dimanche 26 mai : Soirée de clôture
Avec le groupe de chant «Les amis du Cheikh Imam de l’Espace Mass’Art»
Du 16 au 29 mai
Exposition qui archive toutes les éditions passées du Festival «Notre quartier est artiste»
Exposition des œuvres du caricaturiste Tawfiq Omrane.
Des plages d’animation pour les enfants avec Oussama Abdelkader.
Projections des films réalisés au cours de «Ciné Mass’art».

Charger plus d'articles
Charger plus par Salem Trabelsi
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire