Le congrès régional sur la promotion des écosystèmes oasiens en Afrique du nord et Mauritanie a démarré, vendredi, à Tozeur, en présence de près de 100 participants du Maroc, de l’Algérie, de l’Egypte, de la Mauritanie et de la Tunisie.

Prennent part à cette manifestation, qui se poursuivra jusqu’à demain samedi, des représentants de la Ligue arabe et de l’Union du Maghreb Arabe (UMA).

Mohamed Zmerli, chef de projet au ministère des Affaires locales et de l’Environnement, a déclaré que ce congrès permettra l’élaboration d’un projet régional de gestion des oasis en Afrique du nord et Mauritanie, en vue de développer l’agriculture oasienne par la diversification des produits et la rationalisation de l’exploitation des ressources naturelles.

L’objectif est également, d’encourager les initiatives privées au sein des systèmes oasiens et d’encourager le tourisme écologique.

Et d’ajouter: « Nous visons à élaborer un projet applicable sur le terrain devant être réalisé sur 6 à 10 mois. Ce congrès est également, l’occasion d’échanger les expériences et les compétences entre les différents pays participants ».

Cette manifestation sera couronnée par la déclaration de Tunis sur le travail en commun pour le développement durable qui sera un engagement des pays participants pour préserver les systèmes oasiens.
Il est organisé par le ministère des Affaires locales et de l’Environnement en coopération avec la Banque mondiale.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire