Pour la première fois, 21 équipes seront au coup d’envoi du championnat. Le coronavirus est passé par-là !

Décidément, on aura tout vu depuis qu’un terrible virus appelé Covid-19 s’est abattu, telle une bombe, sur le pays. Ses ravages, on le sait, ne se comptent plus, et il serait inutile de les dénombrer à nouveau, le mal étant fait. Du moins en handball où, dans l’une de ses dernières acrobaties, la fédération a dû, à son corps défendant, opter pour un championnat à 21 équipes! Cette formule controversée, une première dans les annales de ce sport, fut—en réalité—l’unique solution à un vrai casse-tête qui avait, des mois durant, torturé tant de crânes. En effet, avant de retenir cette  formule tirée par les cheveux auprès des clubs, il fallait prendre en considération beaucoup de contraintes qui paraissaient, par moments, insurmontables : obligation d’annuler les barrages d’accession à cause de l’épidémie, affaires Menzel Témime et Radès autour de la montée en Nationale A, surcharge du calendrier de la saison occasionnée par le report répété du démarrage des compétitions sportives dans le pays, d’une part, et par les préparatifs du sept national au Mondial d’Egypte  (13 -31 janvier 2021) et au TQO qualificatif aux Jeux olympiques Tokyo 2021, d’autre part.

Thérapie magique

Que faire face à tant d’aléas indépendants de la volonté humaine? Face à cette «fatalité», la fédération ne savait plus où donner de la tête, jusqu’au jour où se dessina la thérapie magique : un championnat avec 21 clubs répartis sur quatre poules. Au terme de la première phase, se qualifieront les deux premiers de chaque poule pour le play-off, qui sera suivi du super play-off, dont le vainqueur sera déclaré champion de Tunisie. En même temps, les neuf derniers de la classe descendront en division inférieure. A saison exceptionnelle, formule exceptionnelle, il a été décidé de renouer, lors de l’exercice 2021-2022, avec la traditionnelle compétition de douze équipes.

Répartition des poules

Voici, par ailleurs, la répartition des poules:

-Poule A : Béni Khiar, ESS, Soliman, Moknine et S. Tunisien.

-Poule B : Ksour Essef, Msaken, Radès, EST et Chihia.

Poule C : Hammamet, CA, CAB, Jemmal et Jendouba.

Poule D : Téboulba, Sakiet Ezzit, Mahdia, Menzel Horr, Sayada et Menzel Témime.

NB : Signalons, enfin, que le coup d’envoi du championnat sera, en principe, donné le 9 décembre prochain… à moins que le coronavirus en décide autrement !

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohsen ZRIBI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire