Après « Non à la division », l’artiste plasticienne et visuelle Mouna Jemal Siala revient avec « Non à la démolition », une campagne virtuelle de sensibilisation contre le démolition du bâtiment de l’Hôtel du Lac à Tunis.

Dans cette campagne lancée sur le Net, l’artiste Mouna et la décoratrice d’intérieur Manna Jemal lancent un message pour sensibiliser les citoyens à sauvegarder ce bâtiment historique.

Ce message est traduit par des images où est incrustée une inscription topographique en lettres arabes, visible et lisible sur toute la façade du bâtiment.

La taille monumentale des lettres est là pour montrer l’importance et l’envergure du message.

Mouna et Manna ont choisi la couleur orange pour inscrire les lettres car ce fut la couleur tendance des années 70 période à laquelle l’édifice a été construit.

Selon l’artiste Mouna Jemal Siala, l’orange, qu’elle considère une couleur dynamique, bienveillante qui interpelle pour avertir, sert de moyen pour remémorer l’ambiance intérieur d’un édifice architectural en péril qui risque d’être démoli.

Construit de 1970 à 1973 par l’architecte italien Raffaele Contigiani , l’hôtel du Lac, symbole de la modernité de Tunis à son temps, est fermé depuis 20 ans .

Son propriétaire avait annoncé sa démolition en 2013 . Cette annonce a déclenché auparavant un mouvement de protestation mené par la société civile, largement médiatisé sur les réseaux sociaux et qui a vu de nombreuses interventions en vue de la sauvegarde de cet édifice architectural brutaliste des plus anciens en Tunisie.

Contactée par l’agence TAP, l’artiste protéiforme Mouna Jemal Siala a tenu à signaler que ce nouveau mouvement artistique vise en ce moment à « leurrer » le spectateur avec des images qui sont des simulations, balançant entre le virtuel et le réel.

Artiste pluridisciplinaire, soucieuse de préserver la mémoire de son vécu personnel, Mouna Jemal Siala place la photographie au coeur de son travail. Elle s’inspire de sa propre histoire pour traiter de la question de l’identité, toujours intriguée par ce qui se passe dans son environnement proche et loin.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire